2012 : l’émergence de l’invisible

Publié le par lila

Que l’on soit physicien, médecin, psychologue, sociologue, statisticien, géologue, que l’on tienne un bar tabac, un cinéma, une librairie, une pharmacie, une galerie d’art ou une chaîne de supermarché : tout le monde est au courant que l’Invisible fait parler de lui.

 

Pour chacun cet Invisible est d’une nature différente ; pour les physiciens se sont des particules aux noms bizarres comme les quarks et les bosons, pour les médecins l’invisible rend visible ce qui est caché grâce aux scanners et aux ondes IRM.

Pour les psychologues l’invisible action de nos hormones transforme les pensées en ondes positives ou négatives qui ont un impact sur notre vision du quotidien, et selon les sociologues l’Invisible prend le visage des idées de fin du monde avec son lot de variantes sectaires et spiritualistes.

Pour les statisticiens l’invisible prendra-t-il le visage de leurs conjectures, calculs et hypothèses ?

Cela reste encore flou !

Verrons-nous -comme l’année passée- une incursion des films catastrophes à grand budget dans la réalité ? Les géologues surveillent avec leurs sondes le sommeil agité de Gaîa et mesurent l’invisible mouvement de la couverture terrestre pour nous.

Depuis 10 ans déjà les buralistes connaissent tous les risques de cette date fatidique : 2012 !! Pour se détendre un peu on va au cinéma et là aussi l’invisible est présent : fantômes, histoires paranormales, loups-garous, vampires habitent les mégaramas !

Même lorsque l’on veut se soigner on passe par des médicaments invisibles : ils sont placés « dedans » les patchs et en microgouttes dans des dilutions de fleurs de Bach.

Même sur les tableaux d’art on fait des figures qui représentent des agrégats de particules quantiques, des ondes ; les subtilités de l’invisible !

Ca fait vendre ! Alors tout est bon pour devenir « invisible », « transparent », « light » (lumière ou léger ou les deux ?)

 

Que l’on ne vienne pas me dire que le tarot, la conscience et les idées sur l’énergie sont une couillonnade parce que je serais loin d’être la seule à exister dans un monde qui se scinde en particules de plus en plus petites, de moins en moins solides et où, à mots couverts, on essaye de nous faire subtilement comprendre qu’il devient imprévisible et visiblement improbable de prévoir les conséquences de nos actes et de nos choix pour le monde de demain.

 

dozelacisne675.jpgEn fait, je suis heureuse de constater et de vous annoncer qu’une porte vers l’impalpable s’est ouverte.

Une fissure à peine perceptible s’est crée pour vous amener à la vérité, la seule et unique qui vous intéresse en cette vie : l’Invisible existe. Il vous parle en renouant des relations avec votre sensibilité, votre réceptivité: un accompagnement maternel et humain est offert par la vie Elle-même afin qu’en douceur et en liberté vous accédiez à votre conscience d’âme, conscience de l’invisible révélé et du monde expliqué dans toutes ses complexités, en voyageant seulement par la pensée consciente.

Conscience impensable avant la mort il y a peu !

Or aujourd’hui nous concevons que solide et invisible coexistent et qu’ils ont chacun leur rôle dans un ensemble plus vaste, élaboré donc possiblement intelligent !

Bien sûr on ne l’a pas mis en évidence en éprouvette, on ne l’a pas mesuré ni pesé, pourtant ce nouveau « possible »  est pour moi une réussite ; c’est « mon bébé » puisque je considère que mon rôle est de ramener l’humain vers une conscience spirituelle libre de dogmes, amie des sciences et remplie de sa responsabilité face à la rencontre entre l’Univers et notre infime et glorieuse humanité.

 

Nous ne sommes que des grains de poussière rassemblés sur une énorme masse d’énergie virevoltante ; c’est la fin d’un monde statique et la naissance d’un monde qui reconstruit ses frontières intérieures sur une perception différente de l’axe des forces.

Une pression à voir « au-delà » des apparences nous pousse à chercher la vérité sur nous-mêmes et sur le monde.

Masculinité et féminité s’affirment dans des comportements autres, accompagnant le monde vers la révélation de sa nature intuitive et lumineuse : temps d’émergence d’une féminité sacrée, illustrée par la posture de l’humilité, de l’écoute et de la compassion. Technologie et nature nous portent sur leurs ondes, selon des schémas pas si éloignés des fréquences monitorées du rythme cardiaque.

 

Ce monde naît à la douceur, à la bienveillance et à l’abondance mais il ne le sait pas encore. Lila

 

 

 

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article

Louis 05/01/2012 16:13


C'est vrai, Lila, ils ne sont pas nombreux, ceux qui s'éveillent! Les gens sont trop occupés "je n'ai pas le temps!" C'est le refrain habituel quand on leur parle de s'asseoir 15mn à ne rien
faire ... à laisser venir simplement leurs pensées et les laisser partir, sans rien faire d'autre,  et pourtant, j'ai débuté comme çelà et j'en suis témoin, çà marche!  
seulement, il faut rester seul avec soi-meme, et c'est çà, la difficulté,  maintenant, l'énergie est devenue tellement puissante, qu'il est beaucoup plus façile de progresser, seulement, il
faut y croire! et s'en donner les moyens!  Mais tout de meme, beaucoup de personnes , maintenant commencent. à s'éveiller, il n'y à qu'à jeter un coup d'oeil sur les blogs pour
s'apercevoir que les gens (certe, une minorité) , s'y interessent de plus en plus, Bon courage à tous pour cette nouvelle année!

lila 05/01/2012 18:25



J'avais 6 ans quand j'ai commencé à "travailler le Silence". Et depuis je suis passée par des phases variées. Les âmes des gens vont bientôt "reprendre leurs archives" avec leur conscience de
nuit, puis ils auront des flashs back d'expériences passées et des rencontres avec des personnes qu'ils ont connu dans des vies antérieures. Alors, ils sauront par eux-mêmes que l'ascension
n'est pas une supercherie, que les choses annoncées deviennent réelles.


Alors, ils se reconnecteront avec leur conscience d'âme durant le jour, ce qui va perturber leur compréhension du monde : ils se baseront sur l'intention sous-jacente et pas seulement sur les
faits, ce qui peut perturber l'humeur et rendre hyper-lucide, donc déprimé. Car la lucidité rend sensible à l'intention reelle et souvent l'intention est indifférence ou mauvaise. C'est cela qui
nous fait croire que l'humanité est mauvaise, car ses intentions servent à "tirer profit de tout" sans respect pour la vie. Une fois que l'on passe le cap de la déprime lucide, il faut retrouver
le goût du Bien pour lui-même et par respect pour Soi même, c'est-à-dire pour l'aspect divin et les dons reçus par l'humanité par tous ces Etres qui se sont succédés et ont souffert pour que nous
accédions aujourd'hui à notre conscience divine collectivement. C'était un rêve impossible qui va se matérialiser au fil de l'éveil de chacun, par le travail de chacun et sans aucune garantie de
réussite totale mais avec la certitude de recevoir tout l'appui nécessaire si l'on va dans cette direction ensemble.


Merci Louis de venir éclairer ce blog de temps en temps.



Valentine :0056: 05/01/2012 12:26


Tout à fait d'accord avec toi, Lila ! Mais avec 2012 nous ouvrons de nouveau les yeux sur la beauté des choses et cela réveille notre être intérieur, qui ne
demande qu'à s'épanouir ! Grosses bises, et meilleurs voeux de bonheur pour l'année qui vient.

lila 05/01/2012 15:09



Merci Valentine pour tes voeux. Je ne suis pas aussi sûre que toi que les gens ouvrent leur coeur, en tout cas là où je vis je n'ai vu aucun sourire pour cette nouvelle année, des magasins pleins
d'articles que l'on achetera pas, faute d'optimisme et d'argent...grises mines et grises mises se rencontrent que se disent -elles? "Il fait gris aujourd'hui!"