La reliance

Publié le par lila

En lisant mes commentaires, j'ai remarqué que nous ne comprenons pas toujours les liens qui relient nos "corps" ensemble.
Je n'ai pas de prétention sur la question, je titube comme la plupart d'entre nous,
mais je peux vous partager mes ressentis.

En expérimentant la Conscience Une, avec El Morya, j'ai su avec toutes mes céllules que Dieu s'exprimait à travers moi,et à travers Morya,  lorsque je me mettais à "résonner" avec Sa Volonté. C'est-à-dire qu'en tant que personne humaine je ne suis pas réellement importante, je n'existe qu'à partir du moment où ma conscience humaine se met au diapason de la Volonté d'action à l'état pur, c'est-à-dire "le Père créateur".
Cela m'amena à désirer avec mon esprit humain vivre en continuité avec cette intention. Et cela me conduisit à experimenter la Conscience du Soi, celle à partir de laquelle toutes nos possibilités de scénarios de vie deviennent possibles, si tant est que nous leur donnions de l'émotion, donc de l'énergie.
Mais la Conscience du Soi m'a beaucoup attristée, car la Conscience du Soi est seule, isolée des autres Sois, comme dans une salle de cinéma pour une seule personne.

Alors, j'ai demandé à mon Soi de créer une réalité "autre". Et au bout d'un certains nombres de méditation j'ai découvert la sensation du "Nous". Cette mer de sois, unis dans une même mer sans eau, s'étendant à l'Infini dans toutes les directions.
Mais je me suis interrogée sur ce que cette mer infini était. Et ma voix intérieure m'a expliqué que pour comprendre cette étendue, il fallait être "Humilité".
Alors, du jour au lendemain j'ai abandonné l'Intention de la Volonté pour devenir Humilité. Cette notion demande de renoncer à beaucoup de choses, presque à tout en fait. J'ai céssé de demander, et j'ai creusé en moi jusqu'à atteindre le vide.
Plusieurs semaines durant mes méditation me conduisait à cette sensation du "Rien total", du Noir, de l'isolement total.

Et dans cet état particulier j'ai reçu 3 rencontres.
La premiére était la main du Père, il s'est présenté comme un enfant jouant derrière un voilage.
La deuxième était la Mère, elle m'a donné un bain et ce qui coulait sur mon coeur et mon être ressemblait à du lait au miel. J'ai senti le caramel pendant 3 jours!
La 3 ème, était un coeur ouvert et aussi léger qu'une colombe, qui m'a touché le haut du crâne avec son aile.

Ces 3 rencontres m'ont nourries pendant des semaines, j'étais pacifiée, nourrie , reconnue. J'étais "en grâce".
Et cet état me fit augmenter mes facultés et voir les idées flotter sur l'air, comprendre et expérimenter que mon coeur était destiné à analyser les choses qui passait en lui comme avec un filet de pêche. Que les idées avaient un "goût", que les émotions pouvaient se ressentir chez les autres à des métres de là où ils se trouvaient. Et que donc les âmes me devenaient perceptibles presque tactilement, même à distance.

Alors, j'ai voulu comprendre comment fonctionnaient les âmes.
Cela me semblait être un autre type d'être, comme si l'âme était un être entier qui "bloquait" la connexion entre l'Esprit pur et la conscience  quotidienne des Hommes.
Puisque le siège de l'âme est dans le coeur, j'ai pratiqué la méditation en prenant comme point de départ le centre du chakra cardiaque.
Au départ, c'était tellement différent de mes méditation "de la tête" que je n'arrivais pas à me concentrer très longtemps. Je me suis branchée sur mes souvenirs de mes rencontres précédentes pour retrouver la Paix et la sensation d'ouverture en toute confiance, et finalement quelque chose s'est "ouvert" au milieu de mon corps.
et pendant plusieurs semaines je ressentais ma vie de manière très différente.
Comme si j'expérimentais un autre systéme de compréhension, un nouveau formatage intérieur, instantané et super-puissant.
Mais, j'ai fais une erreur.
Dans cet état de don total, je me suis aperçue que notre énergie venait de notre héritage familial, et que pour grandir en énergie, pour soutenir cette croissance mentale et émotionnelle il fallait plus d'énergie.
Cela me paraissait juste d'aspirer en moi les talents et l'énergie de mes ancêtres....mais je n'avais pas prévu qu'ils m'avaient mentis sur ma conception et que mes origines n'étaient pas celles que l'on m'avait transmis officiellement.
Au lieu de certaines énergies je me suis retrouvée chargée de biens d'autres choses qui dépassaient ma capacité de transformation.

J'avais aspiré des émotions "intransformables" car je n'avais pas les outils pour ça.
Alors, j'ai d'abord eu le courage d'affronter les difficultés car je me sentais très responsable....et j'avais confiance en moi et en mes guides.
Mais au bout d'un certain temps il s'est avéré que ces énergies me séparaient des gens qui me ressemblent en Conscience, et que je ne pouvais plus me connecter avec ceux qui pouvaient m'aider. Je me suis retrouvée seule, enfermée avec des émotions terribles. Puisque je n'avais plus d'antennes psychiques aussi sûres, que mon coeur n'avait plus la même fréquence, il me restait à faire l'expérience de ma propre sagesse intérieure.
C'est ainsi que j'ai pu "faire le tour" de mon âme. Puisque c'était elle qui portait les énergies qui m'alourdissaient.
Pendant deux ans j'ai eu une vie externe et une vie interne complétement en désalignement. Mais ma sagesse me guidait. Aucune aide ne m'était apportée même lorsque je suppliais. Ce sont les Esprits de la Nature qui se sont chargés de m'aider et de m'apporter les forces morales dont j'ai eu besoin. Les Arbres, l'eau, le Feu et l'Air m'ont nourris, lavée et secondée pendant cette phase.
Cette phase m'a amenée jusqu'à aujourd'hui où je suis allée jusqu'au subconscient de mon âme : ses Enfers intérieurs afin d'y amener la Liberation par la Grâce et par l'Amour.
Après ces péripéties je crois que je peux parler -dans une certaine mesure- des liens entre les âmes et de la façon dont elles se nourrissent et nous condamnent aussi.
Les âmes ont une volonté bien à elles. Elles se retrouvent de vies en vies pour créer des scénarios émotionnels. Elles se nourrissent d'émotions, alors elles veulent beaucoup d'expériences riches en émotions!
Il y a des âmes "simples" qui ont peu d'appétit et vivent sereinement, et des très goulues qui n'en ont jamais assez de nous faire pleurer de rire ou de tristesse.
Les âmes se relient entre elles en créant une sorte de matière : le psychisme.
C'est un mélange de pensées et de ressentis.  Dans le psychisme elles créent des formes-pensées, qui sont comme des "chapelles", elles se retrouvent ensemble et se reconnaîssent puisqu'elles "sonnent" de la même façon lorsqu'elles appartiennent aux mêmes formes-pensées.
Les jeunes âmes peuvent être initiée par des âmes vertueuses ou des âmes qui commettent des souffrances pour se nourrir d'émotions.
Ainsi, notre volonté humaine peut désirer le bien, la communication avec l'Esprit pur, tandis que notre âme elle, désire que nous nous sacrifions pour plaire à Dieu, car elle aura initiée à l'Amour sacrifice plutôt qu'à l'Amour rédemption et partage.

Ce sont nos émotions profondes qui conduisent notre façon de vivre et notre vécu.
Donc, plus nous nous nourrissons de drâmes (même télévisuels) plus, nous nous destinons à le vivre.
Parce que j'ai appris la Volonté et l'Intention, j'ai pu éviter de donner trop de poids aux tendances psycho-émotionnelles de mon âme, lorsqu'elle me les proposait, et souvent elle se "venge" en augmentant le poids du psychisme "aerien", plus proche de la volonté et de la pensée.
Ce bras de fer va cesser lorsque l'étincelle divine prendra la place. Et pour qu'elle prenne la place, il faut encore travailler avec l'Intention.
C'est l'Intention de l'Innocence que j'ai choisi, elle demande de renoncer à la Connaissance et d'entrer dans un nouveau type d' humilité.
Après être allée très Haut, il me faut aller au plus bas , cela ne signifie pas ne plus apprendre, cela signifie -j'imagine- que la connaissance acquise n'est plus un moyen d'experience. Que le Passé acquis devient caduc pour découvrir le Présent.
Je dois redevenir comme un enfant qui découvre le monde autour de lui, sans à-priori, sans référence.

C'est un chemin pour sortir de l'orgueil qui alourdit mon être en ce moment, peut-être? En tout cas, il faut essayer! Lila

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

unanima 23/08/2008 08:22

Merci, Lila, pour ce beau partage, il faut une grande humilité pour ne pas craindre de découvrir ce que l'on est, ses drames... ses renoncements...Belle route !