Sortir de la Culpabilité de l’âme pour entrer dans la Conscience Pure

Publié le par lilaluz

Ni l’intellect ni les ressentis ne sont capables de saisir la nature de la Conscience Pure.

C’est-à-dire que ce n’est pas avec notre cerveau, ni avec nos sens physiques, ni mêmes avec nos émotions que nous pouvons « toucher » ce qu’est la présence du Je SUIS immanent et eternel.

Il faut abandonner le monde tangible, les fonctionnements de ce que nous appelons « le monde réel », non pas pour se jeter à corps perdu dans des extases, des émotions ou des pensées, aussi sublimes soient-elles. Sortir des pensées –au sens le plus large possible- comme on sortirait d’une toile d’araignée. Imaginons un ciel noir, sans la moindre étoile, sans un souffle, sans limite de profondeur, une trouée où la pensée n’existe pas, mais où toute chose apparaît comme Une, épaisse, dense, invisible et déjà présente.

Ce sont deux mondes juxtaposés l’un à l’autre. Comme si la lumière était un monde et que l’ombre était tout le reste : un grand hangar vide, où serait rangé les rayonnages invisibles de tout ce qui existe, existera, a existé.

Le monde des idées est plein de diversité, de vitalité, de mouvements, de couleurs, léger, inconsistant. C’est notre monde, celui de Maya « l’Illusion ».Le mouvement de ce qui apparait, fugace, instantané, vite remplacé.

Le monde de l’incréé est profond, silencieux, connaissance immédiate, union indifférenciée, Etre, Plénitude.

 

Ce qui éloigne les Hommes de cette conscience Une, c’est la Culpabilité.

La Culpabilité est une douleur de l’âme issue de la honte d’avoir été conçue.

Et cette honte trouve chez chacun ses raisons d’exister, nos drames quotidiens sont des scénettes pour nous ramener à cette souffrance terrible de la culpabilité d’avoir été séparés de l’Harmonie totale, du Tout Conscience.

La honte vient du fait de rompre l’harmonie pour créer quelque chose, créer sa vie « à l’extérieur ».

 

undefined

La Conscience est capable de connaître tous les stades de développement de toutes les potentialités de vies qui la constituent, sans avoir besoin d’émettre aucune énergie en dehors d’elle-même. La Conscience existe comme un Etre autonome, éternellement satisfait de lui-même.

Mais il y a eut une fuite vers l’extérieur de son énergie, et cela a manifesté des choses qui venait d’elle mais qui n’était plus elle dès l’instant qu’ils étaient sortis d’elle.

La Vie que porte la Conscience Pure a pris des formes multiples.

Mais ces particules de conscience qui se sont « échappés » sont restées marqués par une douleur, comme si cette séparation d’avec le reste de la Conscience était Mal.

Ces particules se sont jugées mauvaises puisqu’elles étaient séparées.

Elles se sont individualisées, elles ont crée une Conscience d’elles-mêmes. Une vie, à partir de La Vie qui leur avait été transmise.

Ainsi gagner son autonomie, être visible, vivre dans un monde extérieur à la Conscience Pure c’est nécessairement faire « quelque chose » et c’est se priver d’Etre la Conscience Pure.

 

La culpabilité naît de l’absence de Conscience Pure. Pourtant

Les choses existent parce que la Conscience l’a permis.

Il ne sert à rien de se faire souffrir simplement pour garder en notre Conscience individuelle le souvenir que notre niveau de compréhension de la Conscience Pure est faible, incomplet justement à cause de notre autonomie.

La Conscience Pure nous a donné l’occasion de vivre une expérience en dehors d’Elle, mais a tout moment elle est en contact avec chaque particule de conscience qui nous habite, car ils sont aussi Elle.

Alors Nous ne sommes pas séparés. Nous restons, au fond de nous, de Sa Nature.

Et toutes les choses qui nous entourent le sont aussi. Puisque notre monde, notre univers provient d’une seule et même source.

Chaque arbre, le bruit du vent, les cycles et les formes, toutes choses vient de la même Source. Seule  la Conscience de l’Homme s’est torturée pour avoir été manifestée.

Sa grande sensibilité, son extrême attachement à la conscience-Mère de toute chose est tout à différente des autres êtres, et comme l’enfant qui souffre peut être destructeur et grognon, l’Homme s’est montré cruel, pour ne pas oublier sa Nature Originelle.

 

Accepter comme une chance d’avoir reçue une vie et une Conscience autonome est une clé pour retrouver l’état d’Etre Originel.

Faire cela c’est accepter de prendre le risque d’être un créateur de ses propres expériences, au niveau de l’âme. Accepter de ne plus torturer son âme, lui permettre de trouver sa Paix et l’aider à  travailler de concert avec la Conscience Pure qui réside au fond de chaque particule de ce monde. Voulez-vous essayer ?

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 28/05/2012 13:31


 Blog(fermaton.over-blog.No-24, THÉORÈME DU FEU-Logique ?