Si la grandeur m'était contée...

Publié le par lilaluz

montagne.jpgLorsque l’on se prend pour la montagne sur laquelle on est grimpé, alors tout ce qui nous entoure semble petit.

Si l’on se prend pour une fourmi, alors tout semble trop grand.

Peut-être  faudrait-il seulement se prendre pour Soi-même pour voir la réalité comme elle est ? LILA

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lila 31/10/2007 14:30

L'union n'est pas un rêve c'est notre quotidien en fait, si nous semblons séparés les uns des autres, c'est seulement par un défaut de perception de notre conscience.Les gouttes d'eau, les arbres, et bien d'autres êtres ont une conscience groupe, l'humanité aussi est capable d'utiliser cette conscience UNE...à condition de renoncer à son "moi". Et....dans le monde des apparences il n'est pas facile de croire qu'une vie en vaut une autre, n'est-ce pas? La vie d'un président vaut-elle le même prix que celle d'un garde du corps? C'est une question à méditer, sûrement.....

nane528 29/10/2007 09:41

Il est bon de se retrouver et de fuire les apparences, de se voir tel que l'on est sans falbala, ni fioritures ... et de prendre consience que dans l'océan, nous sommes qu'une petite goutte. Mais chaque petite goutte est importante car ensemble on fait une rivière, puis un fleuve, puis une mer et enfin un océan ...Anne