L'humilité

Publié le par lilaluz

Peut-être ne devrions-nous pas nous attribuer le mérite des circonstances de notre vie car à travers nous c'est la Vie qui s'expérimente elle-même.
La seule chose qui reste de notre ressort, ce sont nos choix. 
A moins que cela aussi appartienne à quelqu'un d'autre que nous-mêmes? Lila

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

salam 17/10/2007 18:21

La question qui se pose est: qui sommes-nous? Sommes nous ce que nous croyons être, un être de chair, une créature? Sommes-nous en notre essence une manifestation de la conscience universelle? La recherche de la connaissance de soi passe par l'étude de l'ego véritable: sont-ce nos actes qui nous définissent, sont-ce nos jugements qui définissent le bien et le mal?Le Coran dit de Dieu qu'Il a créé l'homme pour s'y réfléchir, pour se mirer en nous et pour que nous Le connaissions, Lui, en nous, dans nos coeurs. Quelle partie de ce tout qu'Il est allons nous consentir à manifester? L'ombre ou la lumière? Et si nous obtions pour l'harmonie parfaite, la transparence? Ne serais-ce pas là le moyen d'éviter de projeter derrière nous l'ombre de la lumière qui nous est conférée, au bout de ce couloir qu'est le cheminement de la vie? L'oubli de soi ramène à la lumière qui nous a été conférée ceux que nos egos avait plongé dans les ténèbres.

Diuna 16/10/2007 12:38

C'est justement ce que je me demandais, si finalement ce n'est pas la vie qui s'exprime à travers nous, un peu comme la création viesn t-elle de nous? Ou est-ce un courant de vibration qui passe à travers nous?
Que de questions...

Au plaisir de lire la suite!