Lecture et Réactivation consciente des différents plans d’existence de l’Etre.

Publié le par LilaLuz

Lecture et Réactivation consciente des différents plans d’existence de l’Etre.
Lecture et Réactivation consciente des différents plans d’existence de l’Etre.

 

Il est évident que l’ascension est un processus continu mais qu’en ce moment même nous pouvons l’approcher avec plus de conscience et de simplicité qu’en d’autres moments du Temps.

Dans les deux précédents posts j’ai essayé de décrire l’expérience de l’éveil du cœur et de la conscience de soi au plus près des effets techniques et biologiques que l’on ressent ; je n’ai pas encore évoqué les sentiments ou les états d’esprit qui y sont associés parce que le blog en lui-même en donne déjà des aperçus. Pour comprendre ce qui va suivre, il faut partir du principe que la planète Terre se présente aux êtres universels sous la forme d’une sphère de lumière, qui, quand on l’approche se perçoit comme une boule à facettes, où chaque facette est une porte énergétique au travers de laquelle les choses terrestres sont perceptibles grossies comme sous un microscope : très agrandies mais également très limitées à l’espace vibratoire émise dans le temps. Le temps de stabilité vibratoire est le temps d’ouverture et de communication possible entre les états de conscience céleste et la vie sur terre. Notre énergie ainsi que le niveau de conscience définissent le niveau vibratoire de la communication avec les êtres universels.

Chaque peuple émet sa propre vibration. Chaque peuple et chaque époque ou « civilisation » de ce peuple possède sa propre signature vibratoire, si ce peuple change de territoire sa signature se modifie et cela crée une nouvelle facette à la Terre. Chacun de nos choix en tant que société agit sur la sphère vibratoire en créant des facettes de lumière claires ou sombres. En posant un œil dans une facette, l’Etre spirituel voit  et s’il touche l’un d’entre nous en associant un peu de son Intention, une part de ses vibrations nous associe à Lui, ainsi Il « s’incarne » un peu en entrant en contact par résonance avec les vibrations d’une personne, d’un clan, d’un peuple ou d’un niveau d’existence vibratoire –d’un espace temporel-

De notre point de vue terrestre, c’est le contraire qui se produit. Nous voyons notre corps comme un ensemble solide, notre environnement est également fait de textures et nous ressentons peu l’énergie, sauf peut-être celle de l’eau, du soleil, de la lune qui nous impactent plus fortement. La Terre selon la vision humaine est uniforme, elle est « plate » (petit clin d’œil !) puisque l’on ne définit pas les territoires par leurs caractéristiques énergétiques et vibratoires…lorsque vous passez sur un territoire vous ne savez pas à l’avance s’il vous transportera vers le passé vibratoire ou vers un présent activé aux énergies du futur. Evidemment certaines villes sont connues pour leur structure vibratoire historique : les pyramides du Caire, celles de Chichan Itza, et certaines zones sont notablement reconnues pour l’effet « waouh » qu’elles produisent sur la conscience et l’impression qu’elles laissent « d’ouvrir des portes » vers le futur de l’humanité. Ces zones, bien que connues ne sont pourtant que de maigres repères dans les archives vibratoires de cette planète, qui est une Source de Vie, une Oasis aux multiples écosystèmes si diversifiés qu’il faut beaucoup d’intérêt et de patience aux êtres spirituels pour comprendre notre histoire en tant que peuple…je n’évoque pas la quantité infime d’énergie que représente un individu seul, même très énergisé ! En tant qu’être humain nous sommes coincés dans de multiples énergies associées aux peuples qui les ont émises :  l’énergie des prières, des idéologies forment des territoires et des structures vibratoires aussi solides que la pierre taillée. Les territoires de guerres et les explosions au contraire, déforment et déstructurent les mailles énergétiques ce qui finit par détruire le socle énergétique de la civilisation qui y est soumise. Voilà pour la théorie générale.

Maintenant je vous propose de vérifier par vous-même en pratiquant cet exercice.

 

Exercice : La sphère de lumière

D’abord il est nécessaire de se mettre dans l’énergie de son âme (méditation du cœur post 1)

Ensuite, on reconnecte le cœur et la glande pinéale (formation de l’antakarana ; lien énergétique cœur/esprit).

Enfin, on laisse l’énergie s’accumuler autour du cœur et de la tête…ce qui va avoir comme conséquence de récolter beaucoup d’énergie autour de soi, sous les fesses cela crée un coussin d’énergie donnant la sensation que le corps est soulevé de l’intérieur et qu’il repose sur un coussin d’air….ensuite il faut essayer de réintégrer cette énergie en soi pour créer un mouvement respiratoire entre l’énergie du corps intérieur, subtil et le corps physique vibrant d’une nouvelle énergie : le centre du 8 se place exactement sur le thymus et un mouvement d’énergie se crée entre les deux épaules « devant », puis l’énergie est aspirée par le thymus et ressort en une autre boucle dans le dos, ce qui donne la sensation d’avoir des ailes.  Cette méditation prend plusieurs heures ou plusieurs jours. Il se crée une sphère de lumière autour de Soi qui devient également une sphère de NON-Temps, c’est-à-dire que le Temps dans la sphère où nous nous trouvons devient le « maintenant », c’est-à-dire un Présent d’éternité. L’énergie à l'intérieure de la sphère crée une pression atmosphérique et magnétique différente de l'atmosphère générale. Cela entraîne une charge électrique et éthérique très forte qui ouvre les canaux subtils et déplie la machinerie subtile du corps physique, induisant une nouvelle façon de respirer, de comprendre, de nouveaux reflexes et des attitudes préprogrammées nous aide à "agir sans bouger".

Le Temps n’est plus perçu de la même manière, l’espace et le paysage se présentent devant nous à travers l'Oeil de l'Esprit qui découpe le réel selon les strates vibratoires, cela forme différents maillages planétaires. La sphère que nous occupons se referme, elle devient un ascenseur vibratoire et un ascenseur de la conscience ; cet espace personnel de temps devient un lieu de rencontre avec des Guides qui vivent à d’autres époques ou dans d’autres lieux mais dont l’énergie ou les leçons d’apprentissage correspondent au rythme pulsé par la sphère. Les guides se positionnent sur divers plans d’énergie et de conscience,  ce sont eux qui conduisent les procédures d’ouverture énergétiques de la sphère permettant la reconnexion aux dimensions de notre être global. La sphère du « maintenant » se transforme en escalier de conscience multidimensionnelle.

Que voit-on à ce moment-là ?

-Voir est une épreuve- et de nombreux "voir" représentent de nombreuses épreuves.

La première épreuve est d’accepter que la sphère ne permet plus de sortir ou d’arrêter le processus, il y a un lock on : ce qui est enclenché ne peut pas être arrêté par la personne physique, on ne peut pas échapper à la pression et à la sensation de pression différentielle, c’est une forme de « sous-marin temporel » dans lequel toute notre énergie intérieure et physique est mobilisée. C'est l'épreuve d'impuissance et de vulnérabilité.

La seconde épreuve est l’acceptation du démembrement de l’égo. Ce n’est pas gore mais c’est tout de même bizarre et douloureux, puisque la partie lumière de l’être intérieur et les parts d’ombre sont séparées, comme dans une centrifugeuse. Notre énergie et notre conscience sont « passées à la moulinette » au point de créer plusieurs images très différentes de Soi : l’une est belle, lumineuse et représente nos meilleures qualités révélées par des actes bienveillants, une autre image est aussi dense que la suie et malodorante comme les actes mauvais que nous-mêmes ou notre héritage ancestral a laissé en empreinte en nous, enfin il y a d’autres images qui symbolisent nos qualités qui n’ont pas été découverte ou les ombres des âmes qui nous obsèdent et vampirisent notre énergie sur l’un des plans d’existence. Cela représente l'épreuve de l'Humilité, car celui qui se croit meilleur voit ses parts d'ombre et tout ce qu'elles contiennent.

La troisième épreuve permet de découvrir dans quelle strate vibratoire nous évoluons depuis notre naissance, les actes passés et les circonstances futures si l’on ne change rien. Et si l’on décide de changer quelque chose en Soi pour obtenir de nouvelles qualités ; les actes et les conséquences de ces actes dans l’espace et le temps nous sont révélés…mais lorsque l’on sort de la sphère on n’en garde pas le souvenir afin de rester libre de nos choix à chaque étape de notre vie. C'est l'épreuve de la reconnaissance des différences fondamentales entre les vibrations de la Peur et celles de l'Amour.

La quatrième épreuve consiste à voir le maillage dimensionnel et à s’en extraire en toute conscience temporairement ; cela donne la sensation de voir une éclaircie en plein orage : la conscience se déplie et s’abreuve à la Source de l’Etre. Cette force nouvelle permettra de se replier sans regret et revenir au cœur de la matière pour finir ce qui a été entrepris. Voir et boire à la pure lumière permet d’ouvrir toutes sortes de portes planétaires, solaires, galactiques et cosmiques (= sphère spirituelle sans attaches avec les principes s’appliquant sur Terre ou dans des dimensions physiques).  A ce stade la Conscience s’extrait du contexte humain planétaire et reprend sa texture spirituelle, sa Verticalité, son Amplitude, sa Noblesse. Je VOIS « tout ce que Je Suis » correspond au mantra activant la vérité intérieure de ce vécu.

La Cinquième épreuve consiste à revoir et réactiver toutes les énergies que notre être global laisse dans l’espace et le temps lors des expériences dans la densité. Alors se révèlent toutes les vies qui sont associées à notre énergie ; vies antérieures ou vies parallèles, flammes jumelles, âmes sœurs, tous les groupes auxquels nous nous sommes associés, par choix conscients ou par soumission laissent leurs empreintes sur notre énergie.  C'est l'épreuve de  l'Acceptation des choses que l'on ne peut changer, des faiblesses et des traits de caractères de notre être profond qui resteront à transformer malgré la Bienveillance et la Miséricorde de la Source Universelle.

La sixième épreuve consiste à faire cette même constatation avec tous les êtres hors de notre champ vibratoire humain terrestre ; c’est l’émerveillement des retrouvailles avec des vies et des mondes très différents. C’est l’occasion de se remonter le Fil d’Ariane jusqu’à la Source de l’Etre spirituel et retrouver les existences et les histoires karmiques qui définissent les raisons profondes de notre présence sur Terre ainsi que nos tribulations. Car c'est l'Approfondissement et la confrontation avec nos chaos intérieurs, avec l'Abîme en Soi. C'est la pire des épreuves pour chacun d'entre nous.

La septième épreuve consiste à changer de forme vibratoire pour accepter l’Universalité de la vie ; c’est un moment où notre âme change de forme pour reconnaître les totems animaux, plantes, minéraux résonnant avec sa propre Histoire céleste. Nous sommes nés des particules et à un niveau atomique, elles sont notre socle d'existence. C'est un Moment pour reconnaître l'Infini et la Puissance de Toutes choses, y compris les plus petites vibrations forment la Cohésion.

Avant de refermer les portes, une nouvelle heure de naissance est donnée à notre âme avec tous les maîtres et facilitateurs qui en deviennent les Témoins : cette heure ne correspond plus à notre lieu de naissance et à l’heure solaire mais à la vibration spirituelle du rayon divin qui revivifie notre âme et à la position des astres dans la galaxie et dans le système solaire au moment où cela se produit. Et c’est ainsi que notre âme renaît au monde, avec une charge énergétique différente, élevée (ascensionnée).

L’ascension planétaire correspond à ce processus à l’échelle de l’Humanité et de toutes les formes de vies. Et c’est ainsi. LiLa

La prochaine fois nous traiterons de Comment devenir un Pilier d’Ascension.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article