Vivre pleinement son humanité.

Publié le par LilaLuz

Vivre pleinement son humanité.

On pense que l’éveil est un moyen de fuir les phases de l’expérience humaine, alors que le mouvement d’éveil consiste à descendre profondément en soi pour découvrir toutes les strates de notre constitution humaine, animale, végétale et minérale et s’approprier les sagesses contenues dans chaque strate de vie, pour ensuite  refermer le chapitre de l’être humain et pouvoir s’en détacher sans regret ni remord.

Souvent le cheminement vers l’éveil est provoqué par un trauma. Cela attire notre attention sur le sens caché des circonstances de notre vie puis conduit à étudier le fonctionnement interne de notre psyché.  Alors que nous cherchons un mieux-être,  nous sommes  amenés à prendre de nouvelles habitudes puis entraînés à monter en fréquences, ce qui active notre énergie dans les différentes strates de notre cerveau et ouvre de nouvelles perspectives de conscience et de connaissances.

Plus l’énergie monte en nous et autour de nous, plus elle mène à connaître un Soi extérieur et grandiose, un Père de la Conscience. Lorsque l’énergie s’intériorise autour du cœur, elle produit la conscience de l’Amour. Plus cette énergie se concentre autour de soi, mieux nous ressentons son  intensité et nous entrons dans une cohérence vibratoire et rythmique entre le cœur et la conscience, ce qui conduit à ressentir de l’Amour, une fraternité plus ou moins teintée d’émotions et de besoins personnels. Plus cet amour est personnalisé, moins il est inconditionnel et il est canalisé vers une icône spirituelle (Prophètes, Saints ou Anges). Ces différents aspects de notre psyché collective servent à définir le type de fréquences vibratoires et la forme que l’énergie prend. Ces icônes ou archétypes varient au fur et à mesure de notre évolution  globale mais s’échelonnent dans l’échelle des valeurs inhérentes à l’Humain ; à chaque icône, prophète, saint ou esprit est attribué un type d’énergie, de fréquence et de conscience, en résonnant avec cette strate, l’on signe son niveau de conscience, son statut fréquentiel soit sa résonnance individuelle à un moment du parcours global. Ces êtres existent ou ont existé et restent actifs tels des hologrammes fréquentiels dans la Conscience d'Unité universelle servant de marqueurs dans la bibliothèque humaine des expériences (akash).  Ces rencontres servent aussi de témoignage d'évolution personnelle, comme les diplômes ou les formations, être en connexion avec ces maîtres d'enseignement contribue à apprendre ou structurer des connaissances ou des expériences, à en tirer une substance nourrissante, une sagesse.

 Mais monter en fréquence ne constitue pas l’unique moyen de gravir cette échelle qui est multidimensionnelle ; c’est-à-dire expansée dans différentes directions simultanément. On ne peut uniquement gravir les échelons « vers le haut », sans automatiquement devoir en descendre à l’Intérieur de Soi et aussi faire des « sauts de conscience » dans d’autres réalités ; futures, passées ou parallèles ou « ailleurs » c’est-à-dire dans des mondes où nos repères planétaires et psycho-émotionnels ne s’appliquent pas.

La progression spirituelle n’est pas à uniquement verticale, c’est un processus labyrinthique et très structuré, une sorte de course d’orientation où chaque nouveau palier conduit à une nouvelle course. Au bout du compte, on ne recherche pas une fusion avec quelque chose de plus grand mais la réunification de toutes les parcelles d’énergie et de conscience avec lesquelles nous entrons en connexion. La Grande Conscience captée à l’extérieur de nous et la Conscience Intérieure doivent s’unir, s’unifier, s’harmoniser et cette réunion crée un chemin que l’on nomme « expérience spirituelle d’unification »  ou « Illumination » parce que l’énergie intérieure, lorsqu’elle se libère des concepts humains l’attachant à la forme humaine, se déstructure et rayonne son énergie comme un astre. Quand la forme humaine n’apporte plus de complément de sagesse ou d’informations, elle ne sert plus le but de la Conscience universelle, alors la particule de Conscience individuelle rejoint un ensemble plus vaste de consciences pour y apprendre de nouvelles choses et s’y étendre sous une autre forme. La mouvance de l’énergie est la seule constante. La libération vient lorsque l’on ne cherche plus à retenir l’énergie dans la structure géométrique attribué à l’espèce humaine. LiLa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Candice 09/12/2018 01:58

Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. A bientôt.