Conscience quantique et conscience spirituelle sont-elles semblables?

Publié le par LilaLuz

Conscience quantique et conscience spirituelle sont-elles semblables?

La conscience quantique est le terme que nous utilisons pour expliquer le fonctionnement de la bulle d’énergie-conscience dans laquelle on peut lire l’infinitude des combinaisons d’énergie et d’horizons où se projeter. C’est un espace d’énergie-conscience pour lire ses projets- intentions et envisager les conséquences de ses actes avant même d’engager son énergie et ses intentions. C’est une grille de lecture totale de notre énergie où l’on peut redéfinir ses bagages, les alléger, les transformer.

La conscience quantique se déplie en un point que l’on désigne comme la « conscience de soi » celle-ci peut se trouver à différents endroits du corps ; l’utérus = conscience de la féminité,  racine du pénis =conscience de la virilité, dans les reins =conscience d’appartenir à un clan, à une région terrestre, le plexus =conscience d’être un être humain, le centre du cœur =conscience de faire partie du Courant de Vie, du Monde des Vivants, le thymus =conscience d’être acteur et responsable de Soi en tant qu’énergie, l’épiphyse =Conscience psychique partagée au collectif, et le centre ajna= conscience spirituelle individuelle. Chacun de ces points émet une fréquence différente et cela désigne des comportements sociaux différents selon le point où se situe la conscience, on n’appréhende pas le monde et l’importance de sa personne de la même manière. La conscience située au bas du corps induite une identité à partir d’un collectif  tandis que la conscience située dans les aspects supérieurs  du corps tendent à s’auto-identifier et à s’auto-centrer, à définir le monde comme extérieur à soi, comme s’il s’agissait d’un décor en carton pâte sans consistance.  Cependant, la plus haute conscience ne se situe pas dans le corps physique mais dans les chakras supérieurs du corps subtil reliés au corps par le rayonnement de la glande pinéale, organe qui reçoit et interprète les messages d’un  niveau plus élevé d’existence et de conscience où l’identité individuelle est de nouveau reliée à un collectif immense et Universel.

A quoi sert-il de retrouver la conscience de la chaîne de création ?

Cela sert à se réapproprier la Conscience de l’Unité entre les mondes. L’unité de conscience est un curseur, un ascenseur fréquentiel permettant d’activer et revitaliser l’ensemble des mondes à la fréquence vibratoire de la Source première (esprit créateur). Cela sert également à de se libérer de la peur de la mort, de la dissolution et de l’anéantissement.  Cela permet de redevenir immortel, puisque la conscience est l’ascenseur qui autorise la translation d’un monde à l’autre. Ainsi, lorsqu’une version du monde se détériore, une autre doit naître, mais cela se produit uniquement si il y a circulation de l’énergie adéquate : par exemple, les plantes produisent des fleurs seulement lorsqu’elles sont correctement hydratées et nourries, ce principe reste le même bien qu’appliqué à des mondes.

La Conscience spirituelle désigne l’état d’existence  capable d’utiliser la conscience quantique à son plein potentiel dans toutes les dimensions utiles au développement et à l’évolution de l’Etre Divin, c’est-à-dire choisir parmi toutes les possibilités celles qui mettent en valeur les vertus que l’on désire explorer et faire rayonner en un chemin de lumière, un sillon d’Intentions vécues.

La conscience quantique est la « machine », la conscience spirituelle est l’utilisateur ; ensemble, elles créent  le destin que nous choisissons de vivre. Devenir conscient de cette chaîne de création permet de rétablir le lien entre le plus petit niveau de conscience et le plus élevé c’est-à-dire l’expression de l’énergie créatrice Père/Mère afin de redevenir l’enfant divin au sens réel ; un créateur de réalité et --en même temps- un outil de la Création pour l’Evolution Universelle.

Etre, « ce que Je Suis » au Service de «  Tout ce qui Est ».  Je suis LiLa

 

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article