La légitimité

Publié le par LilaLuz

La légitimité

En matière de spiritualité, il n’y a aucune vérification extérieure qui justifie l’état d’avancement spirituel : aucune formation extérieure ne peut justifier votre niveau d’accomplissement personnel, c’est en montant soi-même les marches de l’escalier intérieur que l’on reconnait ceux qui les ont montés avant soi, et ceux qui sont dans les paliers inférieurs. Cependant, et c’est là la véritable difficulté à juger ; ceux qui sont les plus avancés ne se trouvent pas toujours dans les dimensions les plus hautes, car pour qu’avance le monde certains sont descendus au plus bas des fondations afin de se lier et les restructurer au moment de leur propre ascension. Ainsi, ceux qui souffrent tout en bas ne sont pas moins aimés, ni moins évolués car ils se seraient tenus plus à l’écart de leur lumière, souvent ils l’ont consacrés au Tout Unifié.

Nous sommes habitués à valoriser les gens sur ce que nous pouvons vérifier de leurs compétences en les soumettant à la validation de leur expertise selon le degré et le nombre de formations ou de diplômes accumulés. Alors qu’en matière de réalisation spirituelle, lorsqu’elle est réussie, cela ne se perçoit pas selon des acquis extérieurs, elle se voit à travers l’expression de la pensée, les attitudes lors des conflits ou des tensions et le choix des actions tout au long de la vie. C’est l’expression globale de l’être qui « fait foi ».

Un être réalisé n’est pas toujours destiné au service d’une cause, à l’expression publique de son cheminement personnel, ou à l’utilisation de ses forces pour la communauté. Car la réalisation spirituelle est un cheminement de l’âme vers son Absolu, en passant par les étapes qui correspondent à son équilibre, à son amélioration, en passant par des situations qui s’équilibrent les unes les autres et ne se comprennent qu’à la lecture du parcours intime, des acquis psycho-généalogiques et spirituels.

Souvent nous sommes le contrepoids de nos parents ou bien la continuité de leurs intentions frustrées. L’énergie bloquée doit s’exprimer coûte que coûte, sous sa forme fluide et rayonnante ou sous sa forme lourde et obscurcie. Ainsi " se réaliser" c’est rétablir la fluidité entre ce qui fut demandé et la matérialisation, afin de débloquer les situations et passer à autre chose.

La spiritualité concerne avant tout la vie de l’âme, ses besoins d’expression, ses aspirations individuelles ou collectives, son désir d’expériences pour suivre et maitriser la vertu qui lui a été attribuée par la Vie.

Par exemple, une âme qui s’est consacrée durant plusieurs périodes à l’éveil de la Foi, va vivre cet objectif sous plusieurs angles : la foi s’exprime vers les Cieux, mais elle peut aussi s’exprimer dans une cause ou envers soi-même. Ainsi, plusieurs directions seront explorées pour réaliser le but spirituel qui est « développer la Foi » ; un même objectif peut s’exprimer dans des directions opposées : soit « vers le monde » ou bien « vers soi-même » ou encore « vers le haut, les cieux, l’éther, la mystique céleste » ou encore « vers la Terre, le magnétisme, la sacralité des êtres vivants ou même le goût des choses matérielles ». Ces directions peuvent donner le sentiment de s’opposer, de s’annuler les unes les autres, alors qu’elles ne sont que l’élaboration d’un dessein correspondant à la Totalité de la Foi dans sa globalité et toutes ses possibilités d’expressions dans les différentes directions.

Chacun d’entre nous est une vertu qui cherche à « devenir » plus large et s’accomplit selon un processus qui fait passer notre être de la lumière à l’ombre, du plaisir à la douleur, de la réussite facile à la peine, du monde invisible au monde visible.  Cette démarche est personnelle et est différente pour chaque Etre spirituel et c’est malgré tout une offrande à l’Esprit Universel car nous sommes tous reliés par les dimensions les plus fines, les uns aux autres. Ainsi, ce qui est expérimenté par les uns, ne le sera pas de la même manière pour un autre, car chacun possède ses propres cahiers d’expertise et de résonnance, ses aspirations nommées « Intentions ». Ces intentions se vivent à plusieurs niveaux pluisque nous sommes multiples, que notre énergie s’étend dans de nombreuses vibrations et donc dans différentes dimensions de « nous-mêmes ».

Notre Intention fait notre vie, tant que nous la nourrissons et que nous agissons pour elle. Les obstacles servent à la fortifier ou à nous décourager de poursuivre dans la mauvaise voie, celle qui ne sert pas notre Intention et nous détourne de notre Plus Grand Bien : la forme élevée de nous-même.

Ainsi, en matière de spiritualité, on reconnait l’excellence au fait d’être intègre à ses choix et authentique avec soi-même dans les dimensions où notre énergie peut agir. Ce n’est pas par un processus de démonstration de force, ou d’accumulation de faiblesses que l’on démontre sa vérité.

De fait, on reconnait un maître au fait qu’il sait transmettre sa vertu sans en éloigner les autres, sans emphase –sauf si c’est son désir et que cela fait partie de sa vérité- Alors, cela témoigne de son Ego, le point central à partir duquel il prend racine dans le monde.

On a beaucoup dit sur l’égo ; qu’il est néfaste, qu’il pue l’orgueil. De fait, l’humain n’a jamais appris à être fier de ses qualités sans se prendre pour le centre du monde et c’est cela qui le rend puant : nier aux autres leur capacité à comprendre, à voir et à estimer les qualités des autres et, les rejeter d’emblée par peur d’être estimé trop bas ou trop peu. C’est là que se trouve l’Orgueil, caché dans les buissons de la paresse, de la frustration et de la peur d’être vulnérable.

De fait, la vulnérabilité fait partie de l’authenticité : on ne peut pas cacher ce que l’on Est à moins de tricher, de mentir et de s’accomplir sur l’énergie des autres…c’est cela le Mal, l’absence de doutes, la confiance qui renie aux autres leur droit à s’accomplir également.

Le maître est celui qui a réalisé son parcours et sait aider les autres dans le leur, sans les dévier d’eux-mêmes, ni se dévier lui-même de sa propre évolution. Namasté. LiLa

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article