La Dissolution et l’Alignement

Publié le par LilaLuz

La Dissolution et l’Alignement

Si vos nuits sont peuplées de rêves étranges, si les peuples de l’humus et des forêts se présentent, que vous rêvez de hautes montagnes et d'excursions au rythme lent et innocent des communautés de yétis ou encore  que vous êtes assaillis par des émotions liées au marécages, à la terreur, à la putréfaction, à l’abandon de parties de vous-mêmes ensevelies vivantes vers les abîmes et la mort, alors sachez que vous êtes parfaitement en alignement avec l’esprit du Moment et la dissolution des anciennes grilles d’énergies.

Les lignes dimensionnelles liées aux grilles d'énergies utilisées depuis l’apparition de l’humain tel que nous le concevons, s’allègent, et l'âme de l’Humanité s’élève vers d’autres cieux énergétiques ; nous ne serons plus jamais liés à la Nature par les liens qui restaient enfouis au plus profond de notre inconscient énergétique, nous serons désormais reliés à plus de lumière. La nature primaire et la psyché primitive de l'humain s’efface au profit d'un lien régénéré et plus évolué  envers notre Mère Nature.

Cette Nature servant à titre de placenta nourricier n'est plus l'unique support de notre évolution  à l’heure de la Naissance de notre Conscience en tant qu’espèce intelligente et cosmique. Nous intègrons la relation à la planète d’une autre façon puisque nous ne sommes plus autant dépendants de nos acquis de naissance pour faire notre place dans la société : il ne s’agit plus d’être le meilleur chasseur, le meilleur guerrier, le plus fort ou d'être le plus rapide, ni d’avoir le plus grand terrain, la plus grande demeure, le plus de possessions et de les exposer. Nous évoluons depuis plusieurs dizaines de générations dans un autre rapport à l’espace, au temps et avec l’accélération de notre évolution technologique, nous ne sommes plus dépendants des lois naturelles pour concevoir des enfants, les nourrir, cultiver des semences, nous déplacer, transporter et communiquer. Les choses qui exigeaient les efforts du corps ont été transformés ; nos servitudes ne sont plus les mêmes.

Les Mystères ;  la mort, la vie, la sexualité, la famille, la place des genres, la place des malades et le sens de la maladie ont évolués rapidement- désormais  nous transcendons un grand nombre de maladies ou d’accidents par une prise en charge médicale de mieux en mieux ciblée or toutes ces transformations entraînent le changement de nos modes de vies, de nos concepts et donc de nos liens avec la Vie, ce qui  induit la mutation de nos liens matriciels à la Terre et aux Archétypes vivants dans notre inconscient : nous intégrons de nouveaux comportements et éliminons d’anciens.

En tant qu’enfants de la Terre nos ancêtres espéraient qu’Elle soit une mère totale et parfaite, mais nous mûrissons et nous établissons un autre rapport à la Terre en donnant plus de valeur à sa beauté, à sa diversité et nous comprenons ses limites et ses vulnérabilités ; nous devenons conscients de notre rôle de gardiens des richesses planétaires et cela ouvre sur de nouvelles habitudes individuelles et collectives. Alors qu’il y a quelques décennies l’écologie était une sorte de marginalité utopique - une tare politique-  aujourd’hui c’est un enjeu économique et politique majeur, un courant porteur de nouvelles richesses et de fierté car l’humain retrouve dans sa relation équilibrée avec la Nature, sa véritable dignité et un équilibre profond de tout ce qui le constitue.

La Nature urbaine d’aujourd’hui est moins primitive, plus « propre » car notre vision  hygiéniste nous a rendus conscients des mondes microbiens et de leurs infinies capacités à évoluer, leur adaptabilité est une expression de nos futures alliances ; nous découvrons avec les mondes bactériens que nous sommes éphémères, mutables, transformables et finalement cela nous donne la liberté d’intégrer de nouvelles apparences, de nouveaux matériaux en nous.

La Nature continue à nous porter et à nous apporter, mais  nous en intégrons les principes essentiels : mutabilité, communication, colonisation de nouveaux territoires, de nouveaux outils technologiques, régénération des espaces et des territoires délaissés, coopération entre espèces, gestion économe des ressources et recyclage continu.

Chaque individu et chaque territoire avance progressivement dans cette mouvance d’évolution globale de la pensée, intégrant à son rythme les prémisses d’un monde différent, où tous les besoins individuels seront accessibles selon la quantité d’énergie subtile que l’on sera capable d’utiliser. Les rêves de Paix deviennent réalité, et d'autres Paix sont à rêver, afin qu'elles se matérialisent, en attendant bienvenus aux Nourrissons, et à ce qui change le monde pour plus de sérénité.  LiLa

 

 

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article