Le Taux Vibratoire

Publié le par LilaLuz

Le Taux Vibratoire

Le taux vibratoire d’un être est l’équivalent du bouclier électromagnétique d’un corps stellaire, il permet de dévier les attaques extérieures ou de les transmuter pour qu’elles aient le moins de conséquences néfastes possible. Le taux vibratoire est directement relié à la capacité immunitaire du corps physique : un système immunitaire élevé contribue à l’élévation du taux vibratoire et vice-versa, en prenant conscience des différents facteurs qui interviennent dans notre vie quotidienne nous pouvons donc contrôler notre taux vibratoire et participer à l’évolution globale des énergies sur notre planète et dans l’humanité en étant un « phare vibratoire », un être qui rayonne sa «magie personnelle».

Le taux vibratoire est la somme de l’ensemble de l’énergie dans laquelle nous évoluons quotidiennement et il varie tout au long de la journée puisqu’il dépend de nombreux facteurs.

Nous héritons d’un patrimoine génétique et d’un patrimoine financier qui déterminent notre taux vibratoire de départ, ce taux vibratoire familial nous donne un accès social à la société : plus le taux vibratoire est bas, plus il est associé à des manques, à un maillage énergétique chaotique et l’individu qui désire changer son taux vibratoire doit accepter de suivre une discipline stricte car l’énergie élevée est induite par l’harmonie entre notre énergie la plus intime et celle qui provient de l’environnement extérieur. On peut facilement constater que ce n’est pas la pauvreté ou la richesse qui contribue à un taux vibratoire en bonne santé et en harmonie, mais la compatibilité entre l’énergie émise par les personnes et le milieu ambiant dans lequel elles évoluent quotidiennement.

Lorsque l’individu ne lutte pas contre l’énergie ambiante, il trouve sa place et son taux vibratoire personnel s’harmonise avec celui des autres membres de la communauté. Le fait est que parfois, l’individu n’a pas les mêmes valeurs que les personnes qu’il doit fréquenter et son énergie est en contradiction avec celle de son environnement, alors son taux vibratoire contribue à le marginaliser –pour son bien, s’il désire attirer l’attention- ou pour son malheur, si cette attention est interprétée comme une intrusion, une « perturbation » de l’énergie commune aux autres.

On associe un fort taux vibratoire à l’autorité, au « rayonnement » d’un être qui se pense supérieur parce que la pression vibratoire émet une pression sur les champs énergétiques des autres personnes. Ainsi une personne ayant un taux vibratoire très élevé envoie son énergie d’un point plus élevé et d’une force plus concentrée, tel un soleil cette personne joue le rôle d’anticyclone (lorsqu’il est supérieur au milieu ambiant) ou de perturbation (lorsqu’il est bas, il entraîne une chute globale de confiance et d’énergie).

Les personnes chanceuses sont d’abord des personnes qui ont un taux vibratoire élevé et qui n’ont plus de filtres qui serviraient de blocages pour recevoir l’énergie équivalente à celle qu’elles transmettent. Cette harmonie entre l’énergie rayonnée et l’énergie reçue contribue à un accord harmonieux avec la vie : mais cet état d’équilibre ne reste pas toute la vie sur le même point énergétique, ainsi notre énergie monte et descend tout au long de notre vie selon les talents que nous désirons développer.

Lorsque nous désirons devenir parents, par exemple, notre énergie principale doit rayonnée depuis le ventre et les hanches ; les reins sont traditionnellement le lien qui définit notre attachement à nos parents, à notre héritage familial ; ne dit-on pas d’une personne « il a les reins solides » pour exprimer qu’il possède suffisamment d’argent ou de ressources d’énergie pour réaliser ses objectifs ?

Si l’on désire réussir socialement et être reconnu par les autres, curieusement, il faut d’abord mettre beaucoup d’attention sur son estomac. Cette zone doit grossir pour que notre image de nous-mêmes soit suffisamment puissante pour être envoyée aux autres. Les gens avec un fort égo (une conscience très développée d’eux-mêmes) ne voient les autres qu’en les comparant à ce qu’eux-mêmes produisent ou ont produit ; cette manière d’envisager le reste du monde, en se positionnant au centre de tout ce qui existe, rend extrêmement seul et prétentieux, mais cette étape est certainement un facteur qui contribue à la réussite, puisqu’en développant sa Confiance en Soi à l’extrême, l’énergie envoyée est reçue comme une preuve de compétence ou d’un véritable potentiel. C’est donc en développant une énergie de confiance en soi sans limites que l’énergie s’accumule, nous aveuglant peut-être - mais contribuant vraiment à obtenir des résultats si l’énergie reste concentrée sur un objectif précis.

Le taux vibratoire n’est pas uniquement défini par notre alimentation, la qualité de l’eau que nous buvons, nos émotions ou nos pensées quotidiennes, l’état de notre santé. Nous sommes inclus dans des zones géographiques qui ont leur propre taux vibratoire, leur histoire et leurs habitudes. Les lieux où l’on pratique des activités de détentes et où l’on vit sans crainte et sans préoccupations pour la survie servent à élever le taux vibratoire. La plage, la montagne, les lieux de soins ou de services où le quotidien n’est plus lié à une routine servent de points de décharge des énergies basses.

En revanche, lorsque l’on suit une routine très limitée, que l’on se sent menacé physiquement ou financièrement, que les émotions d’angoisses et de stress psychiques ou physiques sont très élevées, le taux vibratoire se rétrécit et l’énergie finit par s’épuiser au point de ne plus avoir suffisamment de maillage autour du corps. Le fait d’être jeune ou vieux n’est pas –en soi- un facteur de bonne ou de mauvaise santé, de plus ou moins de rayonnement. C’est principalement le facteur de Confiance et d’optimisme qui détermine notre capacité à être heureux, en meilleure santé et capable d’obtenir la réalisation de nos désirs et de nos besoins.

Un taux vibratoire élevé et en accord avec l’environnement crée une plus forte paix sociale parce qu’il y a une osmose entre les énergies des personnes. Cependant il est inévitable de changer régulièrement de niveau vibratoire ; soit pour s’élever, soit pour l’abaisser, car nous voyageons, nous fréquentons toutes sortes d’endroits et que l’ensemble des civilisations ont un taux vibratoire fluctuant.

Le taux vibratoire est également une porte vers la conscience. Avoir un taux vibratoire semblable à ceux de nos ancêtres romains, égyptiens ou mayas, permettrait automatiquement de mieux comprendre leurs manières de vivre, leurs valeurs et donc d’être inspiré par leurs sagesses, de recréer spontanément leurs faits et gestes. Le mode de vie est un facteur qui structure l’énergie, et l’énergie est un facteur de mémoire et de conscience ; ainsi toutes les époques sont associées à des taux vibratoires, en vivant dans le même taux vibratoire qu’une époque passée, on accède au même niveau de connaissances et de conscience que les personnes vivant à cette époque ce qui explique la variété des modes de vie et des niveaux de conscience alors que nous vivons dans le même « temps » les consciences ne sont pas réellement en accord avec « aujourd’hui » car ce « maintenant » n’est pas vécu avec le même taux vibratoire et la même éthique ou les mêmes objectifs. 

L’énergie des uns tend vers un futur androgyne et la liberté de rayonner sa lumière quelle que soit l’origine sociale ou la couleur de peau et d’autres veulent désespérément que nous restions dans les formats vibratoires du passé, en séparant les mondes par des murs, des blocus ou des vêtements, des codes, des excisions, des privations.

Plus le taux vibratoire d’une personne augmente, moins son corps et son âme nécessite de choses matérielles pour se nourrir. Ainsi, l’appât pour les choses diminue avec la compréhension que le taux vibratoire est alourdit par l’accumulation des choses qui se nourrissent de notre énergie.

Au départ nous avons besoin de cette accumulation pour « prendre de l’assise » socialement, mais ensuite, ce qui sert ce premier objectif, dessert les objectifs spirituels qui eux, nécessitent un taux vibratoire libre de fardeaux matériels pour que toute l’énergie puisse s’étirer vers la conscience supérieure.  L’âme et la conscience se nourrissent mieux dans un taux vibratoire puissant et élevé…ce qui conduit à épurer ses pensées, ses émotions, ses modes de vie, ses besoins.

Le choix n’est donc pas entre le matériel et le spirituel, mais à quel moment investit-on son énergie dans des besoins matériels, et à quel moment on se détache de toutes ses choses pour créer un taux vibratoire libre de contraintes terrestres et matérielles. LiLa

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alice 11/03/2018 21:48

Est-ce les gens aux TV bas s’accrochent-ils d’une manière négative aux personnes qui ont fort TV?! Est-ce juste pour se rééquilibrer ?... Merci LiLa te lire est toujours une pure source d’inspirration et d’une paix de l’esprit!

LilaLuz 12/03/2018 16:29

Merci d'exprimer ta satisfaction, pour répondreà la question ; les différences de taux vibratoire entraînent des interrractions actives et "instructives" soit cela amène l'admiration et l'envie d'imiter, soit cela crée de la jalousie et l'envie de salir et faire descendre en créant des perturbations durables dans la vie de ceux qui sont plus haut. En général, le résultat est déséquilibrant pour ceux qui ont un taux vibratoire élevé, mais le retour d'énergie pour ceux qui ont entraîné ces perturbations est multiplié par 3 ou plus selon le degré d'énergie.
Les personnes à taux vibratoire élevé sont généralement isolées, parce que maintenir un TV demande une discipline difficile à maintenir pour la population normale.

Mélina 05/03/2018 15:55

Bonjour. très bel article. très intéressant. un beau blog. Vous pouvez visiter mon univers naissant. lien sur pseudo. à bientôt. bises

нар хиртэлт 04/03/2018 22:16

Joli texte merci