Le sens du Libre-Arbitre ou le wedding cake...

Publié le par LilaLuz

Le sens du Libre-Arbitre ou le wedding cake...

Le texte précédent - les voyageurs du temps - a tenté de donner un aperçu de la Présence et du rôle des singularités qu’elle compose pour s’exprimer et apprendre sur Elle-même dans différents mondes. On peut  légitimement se poser la question du sens du libre-arbitre de l’individu puisque apparemment, la Présence immortelle dirige les circonstances majeures des singularités et les utilise à sa convenance en leur accordant  plus ou moins d’Attention, ce qui octroie plus ou moins d’amplitude à leur champ vibratoire, donc plus ou moins de valeur à la vie de l’individu.

Quel est donc le rôle de chaque individu s’il n’est que la singularité d’une Présence immortelle qui ne partage pas ses besoins et ne s’intéresse qu’à accomplir ses propres pas évolutifs  à travers lui?

C’est là qu’interviennent la foi en soi-même, l’humilité et l’amour inconditionnel. Ces valeurs sont certainement inutiles pour vivre dans les communautés humaines qui valorisent l’impunité, la force et la vulgarité, mais elles sont fondamentales pour que la Présence immortelle conserve son énergie et se relie avec bienveillance à la singularité qui est capable de rayonner ce type de fréquences vibratoires. Je suppose qu’il existe des Présences qui s’étirent jusque dans des fréquences si basses qu’elles en deviennent sombres et mélancoliques. Mais les Présences les plus créatives, les plus rayonnantes vivent dans les fréquences vibratoires légères tout en conservant un champ d’amplitude très puissant.

Autrement dit, notre libre-arbitre consiste simplement à choisir dans la batterie de nos émotions celles qui servent à nous unir plus étroitement avec l’énergie de la Toute Présence. On peut donc définir le libre-arbitre comme la capacité d’un individu à définir les modulations de fréquences à partir desquelles il vit les circonstances de sa vie. Dans un premier temps nous ne sommes pas les créateurs des circonstances de nos vies mais nous choisissons nos émotions, nos pensées et même nous pouvons faire preuve de certaines qualités divines telles que la persévérance, la bienveillance, la volonté, l’humilité ou l’amour qui vont ensuite révéler nos aptitudes singulières et notre motivation à donner le meilleur de nous-mêmes. On peut aller jusqu’au don total de soi afin d’entrer en totale résonance avec sa Présence immortelle au point que notre singularité fusionne avec Elle sur le principe qui a été définit par Elle au moment de notre création. En fait, lorsque nous réussissons à devenir ce qu’Elle espère de nous, notre récompense est cette fusion  dans la mesure où nous nous ouvrons à sa puissance sans restriction. C’est l’occasion pour une singularité de vivre éternellement en étant définitivement incluse à l’Energie Créatrice d’où elle a émergé.

En tant qu’individu nous n’avons pas de but. C’est notre âme qui est le lien entre la Présence et le corps pensant que nous sommes. C’est l’âme qui détient certaines clés de notre devenir. En écoutant notre âme nous suivons le Plan de la Présence Créatrice…si toutefois notre âme n’est pas devenue elle-même une entité individuelle indépendante et insoumise ! Car La Vie insufflée par une Présence immortelle crée la Vie à tous les niveaux de fréquences vibratoires, à tous les étages de la conscience…la liberté existe pour chaque niveau, dans une certaine mesure. Nous sommes un peu  comme des wedding cake où chaque étage doit accepter de prendre sa place pour que la fête soit réussie. Ainsi, l’Humilité de l’étage le plus bas est nécessaire pour supporter les étages suivants, l’amour à l’étage du centre est nécessaire pour conserver l’unité entre l’étage inférieur et l’étage supérieur qui rayonne ses décorations et sa foi. Si l’un d’entre eux essaie de vivre sa vie en solitaire, sans tenir compte de son appartenance à un Tout, c’est la catastrophe : rien n’est plus possible. LiLa

Publié dans Messager de lumière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article