Après l’Ascension physique…

Publié le par LilaLuz

Après l’Ascension physique…

L’ascension est un processus de déplacement des fréquences vibratoires, au sein d’un processus conjoint de déplacement des chakras –qui se repositionnent dans un nouvel ordre- et dont l’ancrage se déplace dans une autre polarité magnétique, soit ce que l’on nomme le « retournement ».

Il s’agit de 3 actions distinctes qui ont lieu dans la conscience, dans l’énergie et dans le corps physique simultanément.

  1. Préalablement construire une aura et l’activer régulièrement dans un maelstrom d’énergie positive, iodée. Réduire le corps émotionnel et le corps mental à leur minimum et intégrer leurs résidus dans le chakra du cœur et la conscience de sorte à n’en conserver aucun poids.
  2. Centrer sa Conscience au plus haut niveau de fréquence, ouvrir chaque chakra à son amplitude maximale et nommer chaque chakra avec sa vertu cardinale. Aligner les chakras avec la Vertu spirituelle dont ils sont l’expression et les faire chanter sur la fréquence qui leur correspond jusqu’à obtenir le son « zoom-zoom » régulier qui permet de décoller le corps astral du corps physique.
  3. Emettre une Intention avec notre Essence vers la Source Créatrice (le Un) à partir du chakra qui est le plus représentatif de «ce que je suis en essence». Lorsque l’on reçoit l’énergie en retour, l’action a commencé, le processus ne peut plus être stoppé sans casser le Merkaba.

Ces actions attirent l’attention des êtres de lumière. Ceux-ci vont aider à définir l’Intention (le gouvernail), la puissance d’enthousiasme (le combustible) et le Vecteur (la direction, l’objectif à atteindre). On repère les chakras qui serviront de soutien (d’ailes) et l’on place devant celui qui contiendra l’objectif (le vecteur) et qui devra faire corps avec la cible tandis que les autres chakras sont repliés derrière soi et servent de ballaste (d’équilibreurs). Ce n’est pas notre corps qui se déplace, il est aspiré vers sa cible à la vitesse de l’enthousiasme qu’il produit par le vecteur de lumière qui devient la route et l’objectif. Les EDL aiment assister à ces décollages puisqu’il y a de l’énergie qui est dégagée et qui peut être recyclée à leur compte.

Moins on est lourd, plus c’est aisé. D’où l’idée de nous pousser à nous nourrir de lumière plutôt que de nourriture chargée d’eau et d’oligo-éléments qui sont des expressions de l’élément Terre ; ce qui est bon pour le corps, n’est pas bon pour l’énergie et le corps étherique, ce sont des fonctionnements contraires. L’autre avantage de la Lumière est qu’elle est directement utilisée par les chakras lorsqu’ils sont arrivés à maturité, ensuite ils décroissent, comme des fleurs desséchées et sont remplacés par le graal qui sert à contenir un liquide fluide comme du plasma qui s’utilise comme combustible auto-régénérant grâce aux rayonnements solaires et aux rayons spirituels sacrés (d’une autre nature).

Le premier véhicule est donc étherique, il contient les 4 éléments reliés aux chakras. L’autre véhicule est plus ample, sa structure géométrique est verticale, axée sur le Ciel et horizontalement elle se détermine par la position des astres -  ceux-ci génèrent un magnétisme plus ou moins contraire à celui de la Terre et peuvent contrarier les décollages. On dirige le véhicule grâce au lien tissé entre la Conscience du Soi Intérieur et le bâton de la Conscience Universelle organisant l’Ordre Universel.

Lorsque l’on a atteint la fin d’un cycle de conscience, le véhicule du Soi Conscience est remplacé par un nouveau constitué uniquement de particules de lumière dirigé par l’Intention spirituelle. A chaque véhicule, la fonction et la puissance sont amplifiées, l’Etre devient plus Grand et sa structure s’affine dans l’infiniment Grand et l’infiniment petit, un être spirituel est responsable des mondes qu’Il génère, l’ensemble des mondes est nourrit par l’Intelligence Divine.

Chaque fonction spirituelle crée un vecteur - une droite - symbolisant le cheminement spirituel d’un état à son opposé (comme les noeuds lunaires dans un thème astral). Cela conserve l’équilibre des Forces.

Chaque chakra est chargé d’un type d’énergie : émotionnel, mental, étherique, élémentaire, conscience, supra-conscience, conscience angélique…bref, un tas de nuances qui servent à définir des forces comprenant intrinsèquement leurs inconvénients, leur opposé, leurs contraintes. Par exemple : trop d’amour rend expansif, enthousiaste, généreux jusqu’à l’oubli de soi-même, tandis que le manque d’amour rend dévitalisé, amer et frustré, agressif et dépendant, dépressif.

Par exemple : l’excès de volonté rend ambitieux, confiant, inflexible, dévalorisant des actes des autres, cynique et sarcastique face à l’échec (le sien autant que celui d’autrui). L’absence de volonté rend perméable aux influences extérieures, fasciné ou méfiant des autres, facilement déstabilisé par les situations impliquant un changement, un choix.

Les meilleurs atouts peuvent être un inconvénient s’ils ne sont pas évalués à leur juste valeur. Il ne faut pas hésiter à se détacher d’éléments (de souvenirs, d’objets, de lieux, d’habitude) qui ne servent pas notre enthousiasme ; celui-ci est le moteur de tout mouvement intérieur autant qu’extérieur. Un corps stoïque -qu’il soit physique, étherique, émotionnel ou mental - est dévitalisé et racorni.

La méditation sert à remettre du mouvement dans l’aura en capitalisant l'énergie génèrée par le corps.

Entretenir son énergie et en créer se fait par des actions simples : -l’alimentation juste (pas trop de nourriture, des aliments simples, faciles à assimiler et utiles pour créer de l’énergie physique ; graines, fruits secs, oléagineux, féculents).  Attention ! Il ne s’agit pas d’un régime alimentaire équilibré mais d’une production d’énergie étherique, ce qui n’est pas forcément compatible avec les règles d’une alimentation conseillée par les nutritionnistes. C’est un risque qu’il faut prendre en compte et assumer. L’ascension a des conséquences sur le corps physique et l’ensemble de la personnalité de toute façon.

-le mouvement du corps entraîne un mouvement d’engrenage des centres énergétiques. Des mouvements rapides et intenses suivis de mouvements lents et harmonieux. Ces 2 types de mouvements renforcent l’énergie dans les chakras en même temps que la fibre musculaire qui doit être ferme au moment de l’élévation du taux vibratoire : il y a beaucoup de soubresauts et de tension au moment de l’élévation du Merkaba. Prendre le temps de capitaliser cette énergie dans un endroit et à des heures régulières afin d’intégrer l’énergie dans l’aura et les nadis. L’aura se transforme en bulle de plasma conductrice d’énergie.

-Il faut apprendre à surmonter la peur du vide, la peur de la mort et de l’isolement total puisqu’il faut accepter la scission psycho-énergétique d’avec le psychisme de l’Humanité. En fait, de nombreux filets psychiques nous relient inconsciemment aux autres et constituent nos supports et nos certitudes intérieures. Tout cela nous relie à l’Histoire de la Terre et à celle de l’Humanité, cela crée une sensation de Foyer communautaire, c’est notre Maison Natale pour notre corps et ses cellules, c’est leur unique niveau d’existence. L’ascension individuelle consiste à se centrer uniquement sur ses forces spirituelles personnelles par une concentration de Volonté à l'Eveil Total. Cela exige de produire les détachements par l’Epée de Volonté (symbolisée et tenue par l’Archange Mikael) : on donne l’impulsion et la direction et chaque coup d’épée permet de retrouver l’affirmation du Soi supérieur afin de concentrer sa Lumière au-dedans du Soi Intérieur, dans le canal de lumière, ce qui permet de se relier à l’Axe du Temps Cosmique et de retrouver la liberté d’Etre.

Vient ensuite le moment du Barattage de la Mer de lait ; soit la sensation d’être touillé de l’intérieur par un bâton gigantesque qui prend sa source plus loin dans la voie lactée, provenant de la Bénédiction de la Mère divine, telle une caresse ressentie dans le centre du coeur, comme une sensation chargée de crème glacée et d’infinie Bonté. Ce mouvement ne provient pas de nous et puisque nous ne sommes pas responsables de ce mouvement, nous devons être attentif et réceptif, pour l’accompagner en Harmonie, sans respirer, seulement absorbé dans la sensation d’être nourri et accueilli dans la Vastitude de l’Absolu. C’est un moment qui produit la Certitude que le processus vient « d’ailleurs » et qu’il s’accomplit avec l’approbation de l’Univers. C’est le moment où la conscience supérieure devient consciente de son origine divine ; Tout ce que je Suis se détache sans regret de l’être humain que nous avons pu être : sa vie, ses histoires, ses souvenirs deviennent les souvenirs d’un autre Temps vibratoire, d’une autre ère, associée à un autre élément.

L’ascension commence lorsque le corps astral s’est rasséréné et s’est libéré du corps mental, lui-même neutralisé et vidé comme la conscience psychique humaine, pacifiée. Alors, nous ressentons notre vie et notre énergie se détacher de nous comme un manteau vieilli qui tomberait de notre épaule. Et les êtres de Gaîa se les approprient ou s’en nourrissent ; ainsi, tout est recyclé et attribué. Le Tribunal du Karma apparait et définit les parts qui ont été achevées et qui autorisent une Libération, ces parts définissent nos chances de réussite. Les maîtres donnent leurs bénédictions. Elles apportent les énergies spirituelles manquantes pour reconstituer l’Etre spirituel dans sa forme simplifiée.

Lorsque l’Etre s’élève, aspiré dans la spirale de la Joie et de la Paix suprême, le corps physique s’efface et disparaît du monde psychique où il n’a plus d’attaches astrales, mentales, étheriques. On traverse des passages, comme des routes astrales tantôt lumineuses, tantôt grises. Elles pourraient aussi être des sections de notre code génétique, des moments de notre arbre généalogique ou nos archives akashiques. Des images, des scènes se succèdent rapidement qu'il faut encore pardonner pour s'en libérer jusqu’au moment où l’on atteint le point central du Vecteur que nous avons ciblés. Alors, la lumière devient noire et absente car cela Est au-dedans et non plus rayonnant vers l’extérieur. Au-dedans de la lumière se trouve le Vide Conscient, qui mène à d’autres routes faites d’Intelligence et de Pure Douceur, la lumière est bleue presque noire. Ainsi, je suis redevenue au centre de Cela, pour que Cela redéfinisse ce qui fut moi, soi et une particule-étincelle de Tout ce qui Est, dans l'Océan du Tout Vivant, OM.

Au centre du Diagramme de l’Etre, au cœur de l’Etreté j’ai choisi de redevenir un simple humain, au Service de Gaîa, Mère des puinés. Ainsi, mon corps me fut rendu, tel qu’il était en son âge. Personne ne pouvait témoigner de cette équipée...j’habite désormais un autre temps. Plus tard, je recommencerai, comme je l’ai déjà fait. Je Suis LiLa

 

 

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article