A la percée du jour

Publié le par LilaLuz

A la percée du jour

 

J’ai traversé tant de tempêtes de noirceurs alors que les ténèbres étaient à l’intérieur.

J’ai cru mourir autant de fois, et maintenant je vois, combien le vent de la Nuit est nécessaire, pour renaître à la percée du jour.

Combien de fois faudrait-il naître, pour que le chemin ne soit plus austère et lourd?

Après ces tourments, je peux l’avouer maintenant : la clarté ravive la lumière de nos plus intenses jours.

Il n’y a point de carcans qui ne cèdent à la clarté : alors, que luisent en toi le courage et l’amour.

Chaque tempête nous assigne de vivre les histoires du passé ; toute continuité se transmet par les liens du sang.

Ce sang versé par colère ou chagrin, par honte ou par dédain, crevant d’orgueil ou de misère, est le graal précieux contenant notre lumière.

Hors ce chemin d’épines, point de révélation de notre intime clarté ; la mienne, la tienne qu’importe…tout est imbriqué.

Aucun chemin d’épines n’était nécessaire mais la belle lumière se dévoile par l’Enfer.

A la clarté du jour je vois Ta lumière, qui depuis toujours attendait mon Retour. LiLa

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article