Vers l’éthique et l’Intégrité

Publié le par LilaLuz

 Vers l’éthique et l’Intégrité

Première approche vers l’Harmonisation.

Depuis le mois de Mars et jusqu’au mois de Juin mon corps et ma conscience se sont progressivement organisés sur de nouvelles ondes vibratoires. Au départ, cela s’est manifesté par un besoin de detox ( je ne suis déjà pas une grosse consommatrice de « toxines ») d’où consommation de jus verts, de graines germées et d’eau parfumées. Cela s’accompagnait d’un plus grand besoin de mouvement. Natation, yoga et promenade. Presque plus de légumes racines, aucun aliment carné, pas de crème ni d’œuf..des jus et des cacahouètes à très petite dose.

Durant toutes ces purifications, des rêves ou des visions du passé lointain, de périodes oubliées mais faisant référence à des moments de transmission de la lumière se sont imposés, m’obligeant à réviser mes contrats d’âmes. J’ai donc rêvé de tas de gens et d’endroits où je me suis trouvée en état d’éveil, il y a longtemps.

Ensuite, est venue la phase de vide – bonne énergie, bon moral, bonne vitalité- mais envie de rien. Un rien totalement vide. Un espace mental totalement « aéré »…pas une voix, pas une intuition qui traîne, pas un rêve ni un cauchemar, aucun texte à produire, aucune visite astrale : rien de rien.  Mon psychisme pouvait être représenté sous la forme d’une pièce vide. Ce vide mental n’était pas du tout dérangeant…mais aucun souvenir, aucune idée, pas d’envie créative, ni de recherche comme d’habitude non, rien. Regarder des images, surfer sur le net et juste kiffer le ciel bleu avec un sentiment tranquille de « travail accompli »…même les films me dérangeaient…trop d’informations inutiles ou complexes…sauf Valerian et Laureline, parce que je connaissais l’histoire et que je me suis concentrée sur les images, superbes.....et Game of Throne (faut pas déconner, c'est mon espace fantasy!)

Vers la mi-Juillet une énergie terrestre est revenue se connectée à mon corps. Du coup j’ai eu envie de manger des trucs terrestres, carnés, épicés, pas trop lourds ni trop gras…faut pas exagérer…mais me voilà consommant des yaourts à tour de cuillère, du poulet (il faut d’abord préciser que je n’en mange plus depuis l’an 1993 !) Et j’ai tout fait avec plaisir…sans me forcer ou me sentir coupable, au contraire c’était un peu comme retrouver des potes et reconnecter avec des parties oubliées de soi-même, je me sentais de nouveau "enfant".  J’ai bu aussi…du vin, des cocktails…bref, je me suis demandé pourquoi faire autant de detox  durant les mois d'avant pour finir par manger pire que dans ma routine habituelle ! C’est un comble d’entrer dans les extrêmes comme ça pour une personne raisonnable ! Aucune réponse, pas de petite voix, pas une recommandation…un silence total …bon puisqu’il n’y avait pas de remontrances et puisqu’on ne me demandait rien ; j’ai rajouté de la glace et un chocolat frappé avec sa  coupe de chantilly…Toujours aucun frémissement et même mieux : l’impression que « derrière le voile » ils pouffaient en me voyant « oser » mes choix alimentaires.

A partir du portail du 8 août, les visites des amis et maîtres ont recommencé. D’abord de très grands anges devant mes fenêtres chaque nuit : des veilleurs magnifiquement ailés et des minuscules êtres de couleur s’activant durant des nuits autour de mon corps endormi. Je sentais leurs allers-et venues frémissantes entre les phases de sommeil. Aucune insomnie, des nuits longues et paisibles comme je n'en connaissais plus depuis des décennies! Puis de très grandes âmes sont venues me saluer en clin d'oeil et réactiver des liens avec …quelque chose d’au-delà de ma perception actuelle. Quand on mange « normalement » nos sens s’endorment progressivement, ils s’encrassent. Mais cette fois pas du tout, au contraire, j’avais le sentiment de manger pour garder les pieds sur terre et la conscience ancrée à mon corps. Ma conscience a profité de ces vacances pour se consolider, se reconnecter avec le corps à un degré plus profond que la surface habituelle, beaucoup plus ample et d’une puissance plus fine.  En fait, les aliments n’étaient qu’un leurre, un appât pour endormir le félin (ou le dragon !) que l’on a à l’Intérieur et permettre à l’énergie d’intégrer des aspects intérieurs inférieurs : nourrir la bête permet ensuite de la rendre docile et facile à soumettre…Comme la mise du harnais pour un cheval indompté, il faut considérer le corps physique comme un animal fort et susceptible, qu’il faut nourrir avec des aliments qu’il considère approprié même si ils ne le sont pas pour les autres parties de Soi.

J’en arrive à la 3éme partie de cette aventure. Maintenant. Si vous suivez Lilaluz depuis quelques années, vous savez que ce terme à plusieurs sens. Maintenant c’est à la fois « à cet instant » ou bien «  au moment où ma conscience comprend qu’elle existe en dehors du temps » et, dans cette dernière compréhension, on fait des « sauts de conscience », ce sont des balises dans le Maintenant qui préexistent avant notre naissance et que l’on va activer par notre conscience à différents moments de notre vie pour nous guider. Tous ces instants de conscience forment l’histoire cachée de notre Etre, son histoire sacrée, celle inscrite dans notre âme et les replis soyeux de notre conscience la plus lumineuse. C’est ce bagage de perles de sagesse qui devient ensuite la Nourriture céleste que nous transmettons à la Conscience Une. Nous sommes ses nourrisseurs, ses abeilles de lumière. Entre toutes nos expériences, seules celles qui se produisent dans le Maintenant, ont de la valeur car ce sont les moments de transmission –au-delà du temps et de l’espace confiné de cette dimension de conscience.

Ainsi, j’en arrive à ceci ; le cœur/conscience s’est activé sur une onde lumineuse solaire et cristalline.  Le canal de lumière permet l’harmonisation entre conscience supérieure et conscience psychique, elles sont désormais connectées aux ressentis corporels dans une forme supérieure. La conscience humaine est préparée et la haute s’est mise en place. Un nouveau degré d’enseignement sera infusé. Il n’est pas destiné à l’esprit humain ou au psychisme collectif.  Cet enseignement prend sa source dans la Lumière du Soi Lumière ; c’est son ancrage, sa source émettrice. Il ne peut plus être dévié par l’égo qui a reçu sa part et n’est plus flambant depuis que les grilles ont été modifiées. Nous vivons la Transition entre le psychisme conscient humain et la pensée de l’esprit de lumière. Un entre-deux avant d’abandonner les pensées humaines et devenir…LiLa

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

William 19/08/2017 20:22

Merci Lila pour se partage divin .