Exemple d'un travail de consultation.

Publié le par LilaLuz

Exemple d'un travail de consultation.

Les connaissances sur les lettres hébraîques sont tirées du livre de Marie Elia “Rencontre avec la Splendeur” aux Editions l’Emeraude mais interprétées pour une lecture fluide.

Conseil de lecture : les lettres hébraïques sont associées à des organes du corps…donc aux chakras.

 

Teith+Vav+Ayin forment la première phrase de ce tirage emmenant à la première phase d’un chemin de révélation de la lumière encore voilée, enfouie en terre (la Terre, ici, c’est le corps). La lettre Teith signifie « bon » et s’utilise pour rythmer la création du monde, la genèse. On présente Teith associée au chiffre 9, au mois d’Aout. Elle signe la fin d’un cycle et prépare le début d’un nouveau cycle lequel donnera une révélation, une prise de conscience, une « mise en lumière ».

Message de Teith : « Il est temps de cueillir le fruit de l’Arbre de Vie ». Ton âme s’est renforcée et elle est capable d’avancer d’un nouveau pas car Je suis à l’intérieur, je suis ton bouclier. Ton corps est mon temple. Teith est l’énergie puissante de la kundalini cachée dans le sacrum et remontant du bassin jusqu’au tronc cérébral. Teith est le bouclier de lumière qui nous aide à rester dans la conscience de l’amour et la volonté de notre âme. Le symbole de cette lettre est le Serpent d’Or représentant l’éternel féminin dans le tantrisme. Lorsqu’elle est sacralisée l’énergie sexuelle devient un moteur d’évolution. Teith nettoie le psychisme des fantômes et des peurs subconscientes, de tout ce que l’on ne désire pas voir et auquel on ne veut pas faire face (voir ça= savoir, fait référence à connaissance ou reconnaissance). C’est à chacun d’entre nous de faire la paix en soi-même pour l’amener au monde et y être révélée.

Concrètement : une catastrophe (incident, incendie, dispute, l’annonce d’un décès ou d’une maladie) arrivera au mois d’août qui permettra de révéler des aspects cachés, en suspens. En discutant, j’ai eu la sensation que l’amour a disparu de ton coeur au moment de la rupture avec le professeur de Yoga. Une rupture d’énergie s’est faite en même temps, occasionnant des problèmes variés : perte d’emploi, dépression d’où l’éloignement des proches et des amies. Cette dépression n’ayant pas été soignée, elle s’aggrave avec le stress physique et psychique. La sensibilité au bruit est la manifestation d’un très haut niveau de stress physique et psychique. La sensation d’être bloquée au sol, enfermée comme une prisonnière dans les murs est une expression de rigidité dû elle aussi au stress et au manque d’énergie psychique. Cette fragilité globale entraîne une vulnérabilité aux ondes sonores…mais on peut alors se demander pourquoi ajouter le bruit du compresseur aux bruits existants ? Cette guerre de voisinage est banale, elle est la pierre d’angle révélatrice d’un certain égocentrisme et ne démontre pas la véritable nature de ton âme.

Vav : Le crochet possède le pouvoir d’unir et son organe symbolique est la colonne vertébrale. Vav est le pivot, donc le tronc cérébral, unissant ensemble deux expériences de sagesses différentes ; d’une part le corps physique, ses muscles, ses tendons et sa motricité et d’autre part ; les glandes de l’éveil d’où naissent un autre niveau de conscience et une grande lucidité permettant d’accéder ensuite à la sagesse du cœur et au Verbe créateur. Vav permet de redevenir « l’enfant de dieu » possédant les mêmes caractéristiques que le créateur ce qui permet de dépasser les comportements nous reliant à l’animal (les glandes endocrines) pour redevenir le fils de Dieu (l’énergie de l’amour). Vav est un initiateur qui remet la lumière en Soi.

Concrètement : Vav demande de dépasser les apparences et de découvrir ce qui est bon dans les personnes ou les situations, de ne pas les juger trop vite. Il ne s’agit pas d’attendre quelque chose des autres mais de comprendre leurs motivations pour cerner l’Intention à la source de cette situation. Vav nous considère tous comme les enfants de la vie et elle nous mène à créer un pont entre le corps et la lumière de l’esprit, entre les parties féminines et masculines et entre les êtres pour les réunir. Enfin, Vav, porte en elle l’idée de la nourriture de l’homme, qui est appelé à se nourrir du fruit de l’arbre de la vie, mais cette possibilité demande l’effort de se soumettre à la volonté du cœur. Il faut vraiment désirer devenir l’Homme tel qu’il a été pensé par son créateur.

Ayin : l’œil de Dieu définit le centre énergétique du 3éme œil directement relié à la notion d’Unité, à la connaissance ; c’est une porte ouverte sur d’autres mondes intérieurs ou extérieurs. Accéder à cette connaissance permet de comprendre la vie et ses aléas avec clairvoyance c’est-à-dire de voir au-delà de l’apparence et discernement, c’est-à-dire de comprendre quelle sagesse divine s’exprime dans les circonstances humaines. La lumière associée à Ayin est bleue et elle se présente sous la forme d’un soleil sourd et luisant au centre du champ visuel. Ayin libère le regard de tout jugement et tel l’épée, elle donne une vision franche et honnête des évènements présents, passés ou à venir. Elle purifie notre connaissance de nous –mêmes et des autres en retirant nos illusions et en les remplaçant par une perception de la vérité ou plutôt de l’Intention spirituelle qui porte l’action.

Concrètement : Il s’agit de dépasser les apparences trompeuses et voir la situation sous un nouveau jour, plus objectif ; Que savez-vous de ceux qui vous gênent ? Que connaissent-ils de vous ? Si vous étiez un observateur étranger et neutre, que penseriez-vous de la situation ? Car lorsque nous regardons ; nous percevons avec notre mémoire plus qu’avec nos sens. Notre interprétation des choses, nos attentes, notre enthousiasme ou nos désespoirs teintent notre vécu de leurs ondes vibratoires, transformant la réalité en rêve ou en cauchemar. Le dormeur doit se réveiller…mais avant il doit rêver et mettre dans son espace imaginaire toutes les choses qu’il désire expérimenter.

La seconde partie du tirage commence par la lettre Heith, la barrière, qui se dresse comme un obstacle pour mieux pousser au triomphe. Son chiffre 8 représente le mouvement qui unit toutes les cellules entre elles. C’est également sur la base de ce mouvement de lemniscate (∞) qu’est fondée l’ostéopathie. La maladie apparait quand ce mouvement naturel est abîmé. Heith invite à nous dépasser, à démontrer la motivation de l’âme pour exister dans la lumière. Généralement on trouve cette énergie dans les circonstances extrêmes. Heith invite à la responsabilité et elle pose la question : Quelle est ta motivation profonde sur ce chemin ? Elle nous limite pour mieux nous aider à aiguiser notre amour et franchir les obstacles intérieurs. L’enseignement de Heith doit être réuni à celui de Teith car elles se présentent ensemble devant l’Eternel : sentiment de puissance et motivation rassemblées permettent ensemble la montée de la Kundalini…ainsi la barrière est abaissée car le mouvement intérieur vise à l’ouverture par l’humilité devant l’éternel. Heith enseigne à marcher en conscience et à franchir les obstacles de la vie pour enfin vivre en Unité, hors des sentiments de séparation qui ne sont qu’illusions.

Concrètement : la peine ou la douleur de quelqu’un donnera à réfléchir aux autres et permettra une action positive de dépassement des peurs et de l’insécurité exprimée jusqu’ici. Le Pardon et l’amour inconditionnel seront source d’une réunification avec des parties de Soi et peut-être le « clan adverse ». Purification et clarification de la situation, éclairées par le discernement et une vision transcendée de la situation.

Pour comprendre en profondeur le blocage nous avons ajouté 2 paires de lettres qui sont venues ainsi : Reich + Pé puis Mem +Zain.

Reich : C’est la richesse du cœur. Reich exige que nous sacrifiions notre volonté humaine pour lui substituer la volonté de l’Ame. Elle émane la couleur émeraude du Graal, coupe de la soumission pour recevoir la connaissance. Reich enseigne l’humilité qui n’est ni fausse modestie, ni complexe d’infériorité mais simplicité du coeur et acceptation de la puissance divine. Reich permet de lâcher prise du mental pour une autre compréhension permettant la guérison des blessures et la libération de la vie dans l’Oubli. Le véritable souverain est celui qui a assoupli son orgueil pour le convertir en Unité retrouvée avec la lumière de la splendeur puisque rien ne nous appartient en propre.

Et l’Argent ? Reich est un chemin de pauvreté, non que l’on ne puisse gagner de l’argent en échange de son travail humain mais cet argent est alors une énergie matérielle dont nous ne sommes que dépositaires, tout ce que l’on achète grâce à cette manne matérielle est considéré comme cadeau de la vie nourricière, en accord avec la volonté de l’âme. De même tout ce que l’on entreprend doit être fait au nom de l’Eternel et surtout « faites-le !» car chacun de nous est responsable ce qui transite entre ses mains ; il nous faut révéler la lumière là où l’on nous a mis, selon nos possibilités. Pourtant l’important est de reconnaître que rien de ce qui nous appartient aujourd’hui ne restera nôtre ; ni enfants, ni connaissances, ni argent, ni histoire personnelle : toutes les acquisitions ou les productions auxquelles nous donnons de la valeur seront transmises à la lumière de l’Eternel, ainsi Il nous rétribuera en nouvelle énergie et l’Univers tout entier s’ouvrira à nous.

Concrètement : ne pas s’attacher aux biens matériels ni aux possessions, et donner de l’importance au cheminement vers l’épanouissement personnel de sorte à s’extraire du stress et des problèmes en retrouvant la joie du cœur, l’innocence, la spontanéité tout en conservant sa maturité, pourvoyeuse de la sagesse qui est la véritable richesse.

Pe : la Bouche, est de fait reliée à la partie basse du corps - au bas-ventre et aux intestins- donc à la zone du bassin dont elle est la destination et forme, par le retournement de l’énergie, le soubassement (la base losange ou carrée) de l’émergence de la lumière qui deviendra le Verbe créateur après avoir monté le long de la colonne vertébrale. Il existe donc une résonance entre chakra racine et chakra de la gorge, considéré aussi comme un chakra sexuel secondaire : si l’énergie est déviée, notre parole perd de sa force créatrice et protectrice. Lorsque les centres inférieurs sont purs, l’énergie peut se redresser et retrouver son axe vertical. aide à purifier les peurs et libérer les mémoires du passé pesant sur le ventre pour au final accomplir le Verbe. Nos histoires affectives, nos relations intimes, nos mises au monde et notre croissance intra-utérine auront un impact sur la relation que nous avons à l’énergie et la foi en nous-mêmes. La foi s’exprime par le chant grâce à la voix. Notre voix révèle notre personnalité or Pe révèle notre voix, marquée par tout ce que nous avons vécu, elle porte notre identité au regard des autres. Pe initie le travail de rédemption c’est-à-dire d’alignement avec la Vérité de notre Essence car c’est la lettre de Pédouth (le rachat) mais également de Pécha (le péché, l’idée de séparation). Nous sommes dignes d’être rectifiés quand nous retrouvons la force de la lumière féminine qui est douceur et rayonnance. Nota : Rectifiés signifie remis dans l’alignement, dans le droit chemin de la lumière en nous.

Concrètement : on ne doit pas faire de faux témoignage ou mentir ou exagérer les situations par des cris, des hurlements. En respectant sa voix, on reprend la Juste Voie de l’esprit et de l’énergie, on se rend digne vis-à-vis de Soi. De même, il est préférable de veiller à ne pas prononcer de paroles blessantes qui alimenteront les querelles. Nos paroles créent notre vie, elles ont aussi une vie propre et continuent longtemps leur aventure dans l’oreille et la tête des gens qui les ont entendues. Ensemble Reich + Pe montrent le lien entre le cœur et le bassin, soit entre le chakra du cœur et l’énergie du sacrum.

Mem et Zayin forment le second tirage de 2 lettres.

Mem : l’Eau est reliée au Principe de la Mère Divine (l’hydrogène de H2O), la lettre placée sur le nombril permet de stabiliser l’énergie ou de purger les peurs ou les mémoires de manque d’amour. Mem est nourriture d’amour ou destruction car on l’apparente aussi à Kali, la destructrice des illusions, la déesse du Chaos. Mem est miséricorde de la Mère pour défendre l’unité. Le son Mem fait référence -dans notre langue- à l’amour pour sa propre lumière car Mem et « je m’aime » ont une consonance identique.

Ma et Mi les aspects féminin et masculin de l’énergie spirituelle s’appellent l’un l’autre. Ma se trouve dans les entrailles, c’est le son grave de l’appartenance à la Terre, de notre cohésion avec le féminin terrestre. Mi est le message renvoyé par l’aspect lumière. Entre eux deux, la corde du chant de l’âme est tendue le long de la colonne vertébrale.

Concrètement : Quand Mem se présente, c’est une inondation, un bouleversement, une mise sans dessus-dessous. On pense à un déménagement, à un retour vers un foyer à réinventer ou à retrouver. Cela nécessite de tout trier, de tout ranger, de sélectionner et manipuler afin de régler les affaires en suspens. Mem nous place face à toutes nos vérités cachées afin que nous décidions QUOI (=Ma) en faire ou vers Qui (=Mi) aller. Mem est un passage vers un autre Soi, plus accompli et bienveillant.

Zayin : Il signifie « le glaive » et son action divise, coupe, rectifie. Associé au chiffre 7, je le place en lien avec le chakra couronne et avec l’ouverture à l’Esprit. L’action de Zain peut tendre vers l’extérieur ou tendre vers l’intérieur. Ainsi il est symbole de renouvellement, de coupure avec les programmations passées, mais expression de la dualité puisqu’il sépare la gauche de la droite, le féminin du masculin, la foi spirituelle en la lumière des anges et la foi en son humanité, en son intériorité.

Dans mon esprit, l’eau et le glaive ensemble font référence à la légende d’Excalibur donnée au roi Arthur par la fée du lac qui représente l’âme. Une fois réunis ces 2 lettres ouvrent une porte en Soi pour retrouver le Soi éternel, effectuant la mutation pour vivre en Unité.

Concrètement : Zain est la volonté de faire face aux défis, c’est la foi dans la capacité de couper les chaînes ou les liens psychologiques retenant la progression matérielle et spirituelle. C’est une force de volonté qui ordonne. On rapporte que Yéshouah (Maître Jésus) disait ainsi : « je ne suis pas venu apporter la paix mais l’épée » ; l’épée qui tranche et choisit pour mieux unifier ce qui doit l’être. Zain délivre de la Loi du Talion « œil pour œil, dent pour dent » et rend possible la suprématie de l’amour sur les autres raisons. Choisir l’Amour au- dessus de toutes les autres causes afin de vivre une résurrection ou simplement une libération intérieure. Ensemble Mem et Zain font référence au mouvement de l’énergie mère embrassant le nouveau-né intérieur dans un cocon de lumière, tandis que zain défait les liens avec l’ancienne énergie permettant la naissance à une autre dimension.

Si ce tirage ne parle pas d’éveil…je me demande : de quoi parle-t-il ? Des circonstances humaines qui amènent les autres énergies à se révéler. Chaque pas est compté désormais.

 

Tirage Gabriel Uribe Oracle de la Nouvelle Conscience, Ariane Editions.

Les cartes tirées :

18 : La Mutation :

15 :L’Arbre de Vie

17 : La Fleur d’Amour

1 : L’éveil

16 : Les 3 Foyers

Leur sens et leur position pour la situation :

  1. La Mutation traite du corps ; du corps humain mais aussi de la naissance au corps divin.  Incitation vive au dépassement des limitations ; l’alchimie en cours dit que la transformation se fait en joignant le désir de lumière avec le besoin d’amour. La réunion des aspects supérieurs et inférieurs du corps se réunissent, se réconcilient au niveau du cœur. Du Cœur, on intègre cet amour et cette lumière au plus profond des cellules, au cœur de l’ADN, ainsi les liens karmiques transgénérationnels sont neutralisés ou sacralisés. On est le réceptacle et le spectateur de cette alchimie par le feu de l’Eau de Vie (mi). Les brins d’adn se déploient en filaments qui créent une fleur d’Unité, une fleur de vie consciente d’elle-même, un lien se recrée entre soi et les autres, activant la multi-dimensionnalité.
  2. L’action à poser est traduite par l’Arbre de Vie. L’arbre est considéré comme un frère aîné, un sage, il enfonce profondément ses racines en terre mais ne cesse jamais d’irradier vers le ciel, apportant par son ampleur nourriture et protection en retour à ceux qui l’approchent et qui vivent près de lui. Dans ce tirage, l’arbre incite à devenir soi-même l’arbre ou le pont arc-en-ciel en acceptant de poser son énergie dans le cœur de la terre pour y recevoir l’énergie nourricière qui permettra ensuite de déployer ses désirs loin vers le ciel par la conscience spirituelle. Ceci permet de clarifier l’énergie au point que l’on retrouve la pureté de la sainteté.
  3. Les circonstances nous parlent par la Fleur d’Amour. Eclosion du cœur dans la reconnaissance par le moi, du Soi Divin, de sa nature et de son rayonnement. La fleur d’amour naît au centre de soi et s’épanouit permettant de comprendre que le corps est aussi une manifestation du divin, du sacré. Réveil de la kundalini lorsque l’énergie d’amour est tout à fait ouverte, tous les obstacles ont disparus, plus rien d’autre que l’éveil n’a d’importance.
  4. L’éveil vient en résultat de ce déroulement harmonieux des contraires en une unité d’amour ouvrant sur la sagesse ou l’amour universel.

La carte bilan confirme le processus par les 3 foyers : les roues dans les roues créant le merkana, le char de lumière avec lequel l’intention et l’énergie déplacent les montagnes…qui ne sont que des électrons. Au niveau des 3 foyers, le corps n’apparaît plus sous sa forme humaine mais en filigrane de l’énergie des 3 sources d’énergie principales : le père, la mère, l’enfant divin. Ou les parties inférieures au plexus, le cœur incluant plexus et thymus, puis le 3éme vortex qui s’exprime par la couronne de Marie (36 roues- lumières au-dessus de la tête) et le 3éme œil.

D’autres mutations surviendront ensuite…car tout ce qui est en bas suit le principe de ce qui est en haut.  Le corps de pur éther n’est pas le corps d’êtreté! LILa

Commenter cet article