Sortir de la Haine et Respirer la Sécurité intérieure.

Publié le par LilaLuz

Sortir de la Haine et Respirer la Sécurité intérieure.

Dans le texte précédent j’ai succinctement décrit les étapes et les émotions qui se cristallisent pour se transformer en Haine. Vivre dans la toxicité et l’amertume perturbe l’ensemble des neurotransmetteurs et crée des perturbations psychologiques et comportementales prouvées socialement et cliniquement, mais cela altère également la capacité de développement de la Conscience et de l’Intelligence cognitive et imaginative. La haine est un filtre qui enserre le cerveau sous une fine pellicule d’énergie grise, empêchant la personne d’ouvrir ses horizons intellectuels et psychiques, retirant la capacité de rêver et de se projeter dans une vie meilleure. En bref, cela referme les horizons de l’esprit et de la créativité.

Les personnes haineuses sont limitées par un haut niveau de stress, dans des comportements de méfiance, d’agressivité et d’ultra-combativité. Cette attitude globale de crispation et de malaise intérieur produit un taux élevé de neurotoxine qui les maintient dans la crainte de l’autre ou la colère. Les vibrations émises par leur corps, leur esprit et le champ morphique autour de leur cœur est perturbé, sans harmonie, leur champ électromagnétique est speedé, irrégulier donc facilement influençable. On a pensé pendant de nombreuses années qu’un cerveau très agité est la marque de la réactivité et de la créativité. Mais aujourd’hui on s’aperçoit grâce aux scanners et autres IRM que ce n’est pas vrai. L’agitation des ondes cérébrales dans des spins élevés est la cause de déviance de comportement, un signe de squizophrénies ou de toc et, s’il arrive qu’une attitude créative ressemble à une « folie » parce qu’il faut saisir l’inspiration au moment où elle passe, les fonctions cognitives se développent mieux lorsque l’ensemble des hémisphères cérébraux sont au diapason et connectés au préfrontal. Le calme et la régularité sont source d’une meilleure organisation intellectuelle et d’une amplification des sens.

La haine est néfaste pour la santé physique, psychique, sociale et même pour la réalisation de nos rêves car elle gêne la structure ondulatoire harmonieuse de l’énergie, qui est à l’origine de la cohésion de nos pensées. Pour certains l’idée que nos pensées sont la source de notre réalité est farfelue pourtant, la majorité des choses que nous utilisons ou que nous construisons ont été pensées, imaginées, programmées selon nos idées, nos rêves. Tout de ce qui est crée par l’humain est d’abord né dans son imagination, dans sa capacité à visualiser et produire une idée « réaliste » donc réalisable. Si la haine crée le chaos, alors le chaos devient la réalité de ceux qui vivent dans son onde vibratoire.

Sortir de la Haine commence par créer un espace intérieur ou une onde harmonieuse autour des 3 fonctions principales : le cœur, le système digestif et les hémisphères cérébraux.

Le cœur s’harmonise en faisant une activité qui est enthousiasmante et réconfortante. Chacun connait l’activité ou les personnes qui procurent relaxation et optimisme naturel. Les neurones du cœur communiquent avec ceux du cerveau et du ventre. En créant une harmonie progressive entre ces différentes fonctions organiques par de la nourriture, des relations affectives et une activité adaptée à notre âme, à notre personnalité ; nous produisons des hormones positives qui nous mettent dans un état de sérénité. Cet état de sérénité se ressent d’abord autour du nombril comme un « relâchement heureux » c’est-à-dire un soutien joyeux, s’amplifiant en montant le long de la colonne vertébrale comme une chaleur douce qui ouvre les centres internes et relaxe les nerfs. La chaleur du corps augmente puis se stabilise et redescend quand l’énergie atteint le cerveau. La première zone à être touchée est le cervelet, à l’arrière du crâne, puis l’énergie s’étire jusqu’au front et redescend sur le devant du corps, puis autour du corps dans une spirale lente. L’arborescence du cervelet connecte l’ensemble des sens aux zones des mémoires, ainsi lorsque les ondes cérébrales retrouvent un rythme régulier, la conscience change.

Le ventre « entend » ce changement et produit de nouvelles ondes, plus profondes et amples qui créent un cercle protecteur autour de soi, un cocon d’énergie. Autour du nombril les neurones sont plus nombreux et les nerfs réagissent positivement, abaissent leur stress et laisse une porte intérieure s’ouvrir au centre du corps ; entre le périnée et le diaphragme, une « zone vide » voilée par le péritoine se révèle être une zone de confort et de sécurité pour la conscience de soi.

A partir de cet espace intérieur, la conscience humaine devient plus forte. L’énergie qui se forme autour de la colonne vertébrale au fur et à mesure des moments de calme, consolide la volonté. Entre le périnée et le cervelet, un tube de lumière se forme autour de la colonne vertébrale et permet de ressentir la Confiance en soi - en tant qu’humain et plus tard, en tant qu’être de nature spirituelle. Alors, l’énergie se distribue et se structure autour du crâne pour ouvrir d’autres portes intérieures, et d’autres niveaux de conscience.LiLa

 

 

 

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article

Alice 11/05/2017 09:55

"Les personnes haineuses sont limitées par un haut niveau de stress, dans des comportements de méfiance, d’agressivité et d’ultra-combativité. Cette attitude globale de crispation et de malaise intérieur produit un taux élevé de neurotoxine qui les maintient dans la crainte de l’autre ou la colère." Lila

C'est exacte malheureusement nous avons tous eu à faire à des personnes (proches ou pas) vivant dans ce triste état de haine qui s'avère aussi hautement contagieux par l'effet miroir!
Alors plusieurs questions...
-Comment réussir à se protéger d'une personne que l'on aime mais qui est hélas perpétuellement insatisfaite enfermée dans la sphère haineuse?
-Peut- on faire qqch pour aider cette personne chère à crever l' abcès négatif qui pèse sur ses épaules ?
- Lui répandre de l'Amour suffit-il a équilibrer la haine ou ne faut-il pas lui retirer notre Amour/affection pour lui faire réaliser que son trou rempli de haine est vide et que seul l'Amour le comblera?

Ps:
Désolée si je vous dérange avec mes commentaires et questions qui ne sont pas toujours positif. (d'où intérêt pour ce post et on est bcp dans ce cas a chercher des solutions)

Merci Lila pour ces articles qui soulèvent toujours des questions apportant inopinément des réponses et des signes!

LilaLuz 11/05/2017 12:40

Je suis coach spirituel c'est-à-dire que j'aide les gens à se dégager par une approche holistique : conversations, tirages de tarots très divers et dans d'autres cas, utilisation d'autres techniques comme la visualisation positive, le repositionnement dans l'énergie de l'être. Evidemment on ne peut pas appliquer un coaching à quelqu'un qui n'en a pas envie. Les causes des perturbations intérieures doivent être trouvées en accord avec la personne qui en souffre et l'on ne doit pas forcer quelqu'un à sortir de ses choix même s'ils sont négatifs. D'où l'intérêt du blog : des propositions qui y sont faites, des techniques et des interrogations qui sont suggerées pour que chacun trouve une raison de grandir dans l'Amour. Merci pour cette occasion d'expliquer.