Comment reconnaître un Maître ?

Publié le par LilaLuz

Comment reconnaître un Maître ?

 

Un maître, qu’il soit ascensionné entièrement ou partiellement, se reconnaît à plusieurs aspects qui restent inchangés quelles que soient sa culture ou ses dispositions personnelles.

  1. Il est digne de confiance.

La Confiance spirituelle n’est pas tout à fait semblable à la confiance que nous donnons à nos amis ou à nos proches parents. La Confiance spirituelle induit la capacité de « porter » pour les autres leurs karma ou leurs difficultés ; c’est-à-dire qu’un maître est capable, lorsqu’il s’engage auprès de vous, de reconnaître dans les situations de votre vie, les aspects qui font obstacle à votre évolution et qu’il s’engage à 2 choses :

  • vous aider à y voir clair et développer de bonnes habitudes et du discernement pour     améliorer vos choix en vous conseillant des techniques appropriées.
  • Prendre sur lui l’énergie qui fait blocage dans le cas où vous ne pouvez pas la transformer vous-même par manque de compréhension ou manque de connaissances.

 

  1. Un maître ne sait pas tout sur tout. Il est sage et maîtrise ce qu’il a lui-même vécu et transformé. L’ascension ne rend pas parfait et omniscient sans continuellement faire des liens avec des aspects plus vastes de l’Esprit père-mère. Un maître enseigne ce qu’il connaît afin de conserver le droit de recevoir de la connaissance et équilibrer ce qu’il a reçu avec ce que lui-même transmet : transmettre est un moyen d'étendre sa connaissance à de nouveaux sujets, à de nouvelles situations. L’équilibre est un facteur d’évolution qui peut aussi devenir un frein si l’on cesse d’aspirer à un Idéal encore plus glorieux, à un perfectionnement de ce qui l'on est.

 

  1. Comment savoir si l’on est devenu un maître ? Un maître est une personne capable de distinguer l’essence divine de chacun de ses centres vitaux subtils, de les ouvrir et de les activer, d’en diriger l’énergie précisément vers un lieu ou une personne même éloignée dans le Temps…l’espace n’étant évidemment pas une difficulté. Un maître sait en quoi il est singulier pour l’Esprit créateur, il sait sa « particularité divine » : son Soi et la texture de sa soyance intime, son chant de l’âme, son lignage d’apprentissage (ses profs et ses muses, ses limites et ses devoirs), son nom d’origine et son parcours évolutif global (son histoire depuis sa création originelle, les objectifs de chacune de ses vies, dans chaque dimension). Il vit sa multidimensionnalité comme une évidence et devient progressivement une référence pour les autres dans sa matière de prédilection.

 

  1. Il est capable également de faire des alliances avec d’autres maîtres pour créer de nouvelles textures à son Soi, l’enrichir. Le featuring existe aussi dans la Fraternité de Lumière, c’est l’occasion de créer de nouveaux rayons. Le rayon de la Compassion par exemple, est une symbiose entre l’action du Détachement des aspects primitifs (activé par Bouddha) avec celle de la Grâce de l’Amour inconditionnel (maiîrisé par Jésus le nazaréen) : ces 2 énergies entremêlées forment ensemble la Compassion de couleur Violet et Rose.

 

  1. Un maître est discipliné et assume la double polarité de son rayon d’action ; devenir un maître induit que l’on peut se trouver aux deux extrêmes de l’énergie de son être, sans perdre la conscience de soi et la fusion à la Divinité. Qu’est-ce que cela signifie ? Par exemple ; être un maître de l’organisation confronte souvent au chaos, c’est-à-dire à l’opposé, pourtant le maître s'aligne sur l'ordre intérieur pour organiser le chaos, lui donner un sens et des limites...ou le faire disparaître. Un maître de la santé - un guérisseur- induit de fréquenter des malades et des maladies, des déséquilibres et pas uniquement d’autres guérisseurs. La charge de maître de l’Amour Inconditionnel s’acquiert en acceptant de vivre les foudres et les souffrances de la haine et du rejet. Faire partie de la Fraternité de Lumière s’obtient en se confrontant et en se dégageant du Mal et de l’Ombre par ses propres astuces et transmutations. Un maître a pris conscience de ses talents personnels et les démontrent pour lui-même avant de les rendre simples d’apprentissages pour les autres. Il se sert de son faisceau d’énergie pour être un aspect de l’Universel par son action individuelle connectée à l'esprit originel. Il est le canal vers l’extérieur mais aussi vers l’Intérieur. Il est le point d’attache entre les dimensions spirituelles et les dimensions inférieures ou parallèles...jusqu'à la limite d'expression de cette énergie. Mon exemple préféré est Lucifer, Prince de la Pureté et de la Lumière, qui par responsabilité se place à l'entrée des Enfers afin de connaître ceux qui y seraient jetés alors qu'ils sont innocents ou qu'ils sont temporairement dans l'ombre de leur rayon. Il témoigne et certifie que la Justice sera pleine et entière grâce à sa capacité de supporter le Mal sans y succomber.

 

  1. La marque de la maîtrise est de rendre simple et accessible ce qui est complexe ou difficile. Cela n’exclut pas le travail personnel et la discipline de la part de l'étudiant pour développer les aspects choisis par son maître en accord avec le cheminement de l'âme, L’attitude du maître doit apporter le soutien moral, la confiance dans les capacités, il doit être le tuteur fiable et généreux d’un être dont les capacités sont en développement ou en perfectionnement, apporter conseils avec minimalisme pour ne pas entraver le rythme de son padawan. La force du maître est le sentiment ou l’attitude qu’il exprime sans se forcer.

 

  1. La maîtrise consiste à faire ce que l’on préfère et qui nous rend vraiment fier et joyeux, humble et curieux, patient et persévérant, ambitieux et puissant. Quel sentiment, quelle fonction représente ce que l’on nomme la "passion", qui active votre respiration ? Cette attitude ou cette activité représente votre rayon : ce n’est pas forcément l’activité que vous occupez dans la vie, mais ce que vous transmettez aux autres sans vous en rendre compte ; la confiance qui vient du rayon de la Volonté et incite à persévérer, le désir de transcendance, à l’origine des belles victoires, ou la Grâce qui aide à ouvrir des portes et à s’affranchir du passé, le sentiment de fraternité qui permet de créer des cercles d’amis, des groupes d’entraide, ou l’espoir qui vient du rayon vert de la Régénération, crée l’abondance par la relation à la bonne santé matérielle ou spirituelle....il y a de très nombreux rayons qui sont la quintessence d'une qualité, d'un sentiment devenu une référence universelle. Quelle est l'élément, le sentiment, l'activité qui vous réjouit et vous enflamme, que vous aimez partager, que vous aimeriez transmettre? LiLa

Commenter cet article