L’Unité : Ombre et Lumière ont le même visage

Publié le par LilaLuz

L’Unité : Ombre et Lumière ont le même visage

On considère souvent que l’Unité est une fusion avec l’esprit du créateur universel. Une fusion qui créerait soudainement une osmose bénéfique et multiple, une sorte d’orgasme intellectuel et étherique fournissant une compréhension immédiate de la Création dans tous ses états. Cela est Vrai.

Cela est vrai pour ceux qui se sont détachés de la matière et qui comprennent que l’Unité est d’abord un état de conscience et d’acceptation, d’humilité face à l’immanence d’un créateur. Le pré requis à cette rencontre est l’acceptation de faire partie d’un Tout Ordonné impersonnel et impartial, d’en faire partie sans en être le centre ou un ordonnateur important. Car l’aspect impartial du divin signifie qu’il ne prend pas partie : ni pour la Lumière ni pour l’Ombre, tel que la Roue du Destin l’illustre : octroyant à chacun selon ses mérites, selon ses propres expérimentations.

Combien d’entre nous sont capables de comprendre que les autres personnes sont un des visages que leur être Créateur prend pour les refléter dans tous leurs états et leurs contradictions ?

Et comment pourrions-nous trouver notre propre centre personnel, démontrer nos valeurs intrinsèques si nous ne sommes jamais confrontés aux conséquences de nos choix, à nos oublis ? Or, en passant devant le Feu Incommensurable du Tout -Puissant, mon être projette une ombre derrière moi…est-ce que cela est mauvais, est-ce une erreur ? Et pour qui ? Cette ombre est bien la mienne, pourtant je n’en ai pas connaissance si je n’en prends pas conscience. Mon ombre exprime ma silhouette…un peu déformée par la distance qui me sépare du centre de la lumière, de la toute pureté. Est-ce que cette séparation fait de moi un être mauvais, injuste, un inconscient ? Faut-il vivre dans le Feu pour être pur ? Et dans ce cas, ne puis-je être autre chose que Pur Feu de Lumière ?

Toutes ces questions résument un concept : l’Unité est l’acceptation de Qui Je Suis. La perfection désigne le fait d’entrer parfaitement dans le projet tel qu’il a été conçu en théorie. Toute personne qui crée des objets avec de la matière sait que la matière et les matériaux possèdent leur propre intelligence, une « personnalité » en quelque sorte qui ne permet pas toujours de faire ce que l’Idéal et la théorie ont conçus par l’étude et l’imagination. La Réalisation d’un projet exige de l’adaptation à une réalité, à des conditions qui ne sont pas prévisibles ou évitables dans tous les cas. C’est pour cela que Créer est un acte passionnant : il y a un décalage, une « ombre », une déformation entre le projet initial et sa réalisation ; paradoxalement cela donne la caractéristique originale et unique, la délicatesse, la subtilité et illustre l’exploit que représente une création. CREER est un acte neuf à chaque fois ; alors peut-être qu’aucun d’entre nous ne peut être parfaitement l’expression du pur Feu qui l’habite, car si c’était le cas, le monde ne serait pas une projection, une ombre de nos tentatives d’expression : le monde serait resté un grain de Lumière qui n’a pas germé, un feu de foyer qui se consume sans être alimenté.

Nous existons au sein de l’incomplétude, pour en faire l’expérience et rassembler nos forces jusqu’à nous centrer dans ce que Je Suis, l’être intérieur, la partie Alpha et Omega qui existe au-dedans de nous. Aucune ombre, aucune erreur ne peut nous être reprochée sans qu’elle soit le reflet des attentes déçues de ceux qui nous regardent et qui nous jugent à l’aune de leurs propres espérances. Attendre des autres, c’est oublier de donner de l’amour à Soi-même et à l’univers, d’une certaine façon, c’est croire que l’Esprit créateur nous doit encore quelque chose alors qu’il nous a crée complet, à Son image, il suffit de nous en souvenir. Alors, si une ombre vous suit, elle montre que vous existez et que le Créateur existe : faites-les danser et créer ! LiLa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article