Au-delà de la dualité

Publié le par LilaLuz

Au-delà de la dualité

On a coutume d’opposer la nuit au jour, le Mal au Bien, le visible et l’invisible, la matière à l’éther, ce qui m’appartient en propre et ce qui vient des autres. Les sciences montrent que lorsque notre perception s’arrête, la Réalité continue de s’exprimer mais elle échappe à nos sens. En fait, il n’y a pas d’opposition mais une succession de mouvements que nous appelons "choix " lorsqu'il s'agit de notre pensée et de notre vie, nous limitant plus ou moins à l’étude d'un aspect de la réalité. Chaque questionnement/choix évolue naturellement vers sa résolution qui elle-même ouvre sur de nouvelles expectatives, de nouvelles questions produisant de nouveaux choix, entraînant une succession de conséquences à prendre en compte puisqu’elles sont le fruit de notre recherche, de nos Intentions d’évolution. Une question est une Intention de réponse, certes encore non-résolue au départ dans le Présent mais dont l’aboutissement est déjà en chemin. Quel qu’aient été nos choix d’âmes et nos choix en tant qu’être spirituel, nous avons parcouru le chemin avec persévérance et foi, confiance et intégrité, authenticité et amour, vérité et justice, compassion et douceur, humilité et sagesse…(Il y a bien d’autres fonctions et je ne saurais toutes les citer soit que je ne les connais pas, soit que je n’ai pas envie de le faire maintenant)… Au-delà de ce qui nous sépare en apparence les uns les autres puisque nos situations sont inégales -financièrement, affectivement ou spirituellement- pourtant nous sommes tous à égalité en ce qui concerne notre accomplissement spirituel et cela mérite Respect et Gratitude.

Nous avons eu le choix de faire confiance au rythme universel ou d’être compétitif pour obtenir plus avant les autres. Nous pouvions choisir de résoudre uniquement notre karma d’âme personnelle ou bien de résoudre les grandes difficultés de notre Lignée d’âme jusqu’à Noé. Nous pouvions être individualistes et développer notre spiritualité d’une manière brillante et égocentrique, ou bien nous pouvions partager notre richesse et notre énergie pour que d’autres s’ouvrent à leur idéal et nous enrichissent à leur tour, lorsque leur moment viendrait, accomplissant moins en apparence mais semant autant de graines que possible.

La Dualité est le terme qui désigne la réalité d’une personne dont l’alignement avec l’Esprit se fait en passant par une conscience personnelle séparée du reste des humains. Un « Je » aussi grand soit-il, aussi spirituel soit-il n’est pas un « nous ».

« Nous » est le sens de l’Unité, le pronom nous intègre le pronom « Je » à la puissance de l’Etre global constitué de milliers d’autres identités donc à d’autres « Je ». Nous ne nous intégrons pas à l’Unité universelle en créant un égo géant, tentant de se faire aussi gros que l’Intelligence Divine. Nous sommes intégrés à l’Intelligence Divine, à l’Amour Intelligent, lorsque nous acceptons nos limites et que nous intégrons pleinement notre conscience et notre énergie à ce que nous Sommes ; dans nos actes autant que dans nos moments calmes. Notre identité humaine n’est qu’une facette de l’étendue de notre Etre global. La Dualité n’est pas une opposition entre le Bien et de Mal mais une façon de tourner sa conscience vers Soi ou vers les autres Sois. Parfois nous devons voir au-dedans de nous-mêmes pour structurer, trier, faire briller, et à d’autres moments nous sommes attirer par la brillance des autres ou nous nous exerçons à manifester une idée, un rayonnement pour maintenir notre mouvement, notre auto-estime et nous voyons que les autres sont le prolongement de notre rayonnement personnel. Il n’y a pas de compétition du point de vue de l’Intelligence Divine puisque l’Intelligence travaille en permanence avec Elle-même pour le Bien de Son évolution. Nous sommes ses outils, nous sommes Ses créations mais nous avons reçus le droit de choisir le chemin de notre propre évolution : tels des personnages de film, nous pouvons bénéficier d’une identité propre, d’une « empreinte de lumière » à partir du moment où nous valorisons le rayonnement et la fonction qui nous a été attribuée, nous l’incarnons dans autant de dimensions que notre Conscience et notre rayonnement aurique nous le permettent.

La seule vraie dualité que l’on ne peut pas dépasser pour l’instant est celle qui organise l’œil de la conscience : tantôt il regarde vers l’Intérieur et alimente son centre intérieur avec ce qu’Il voit de lui-même, ce qu’il reconnait chez les autres comme étant semblable à son propre rayonnement, tantôt Il regarde à l’extérieur et se nourrit de ce qu’il voit, des questionnements que cela suscite et des actes qu’il pose pour entretenir sa propre Légende.

En acceptant notre parcours personnel nous voyons nos limites, celles-ci sont également l'occasion de découvrir notre individualité, notre singularité et de lire notre Véritable cheminement spirituel : en filigrane de nos choix, l'Unité se dévoile. Le bonheur se fait désirer après un long parcours de solitude, le travail devient un exutoire merveilleux pour celui qui espérait une opportunité. Toute chose se fait désirer en expérimentant son contraire car Ensemble ils forment le Chemin, la Vérité de l'Unité. LiLa

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article