La Naissance de l'âme humaine et planétaire

Publié le par LilaLuz®

La Naissance de l'âme humaine et planétaire

Ces jours ont été difficiles pour la communauté internationale et l'Europe. Les pertes récentes sous forme d'attentats ou d'accidents et les questions qu'elles soulèvent, servent à réveiller nos émotions profondes sur notre rapport à la Vie, à la Chance ou au Hasard et à remettre en cause notre routine mentale sur ces questions remisées aux crépuscules de nos vies, ou, comme maintenant aux moments dramatiques qui les traversent.

Je suis profondément touchée par ces catastrophes qui déclenchent de lourdes émotions de colères, de sentiments d'injustice contre la Vie et remettent en cause les croyances religieuses ou nos compréhensions de ce que devrait être la "Bonté de Dieu."

Nous nous sommes construits sur la certitude que la technologie, les alarmes, les procédures de sécurité établiraient une distance entre nos vies et la mort. Nous avons tellement améliorées nos compétences en matière de chirurgies, de recherche et de progrès technologiques que nous avons oubliés que l'être humain n'est pas une machine, que ses fonctionnements sont essentiellement basés sur l'émotionnel, l'influence psychique et la Foi.Je ne parle pas d'une foi religieuse, du respect d'un rituel ou d'un concept religieux en particulier mais de notre optimisme naturel, de notre confiance innée en nos capacités à progresser et à réussir. Ces compétences sont remises en cause par le progrès technologique car la Science domine et surpasse les capacités de progression humaine limitées par notre sensibilité et nos fonctionnements culturels. Nous avons laissé de côté l'utilisation et la compréhension de l'Intelligence émotionnelle, réduit la portée des liens affectifs importants, cadrer la socialisation, minimiser l'importance de l'empathie. Dans un monde hyper-connecté, où l'on peut découvrir qui fait quoi à telle heure et à tel endroit, nous vivons sans véritables relations humaines, sans profondeur et vérité et nous perdons progressivement la capacité d'exprimer nos émotions, de lire notre intuition, de reconnaître les émotions sur le visage des autres. Pendant que les robots progressent, que les films d'animations s'affinent, l'humain se robotise, perd son sens de l'Empathie : sa capacité à donner et recevoir des sentiments, à les partager et à se sentir "partenaire" c'est-à-dire solidaire des autres.

Les grandes catastrophes et les regrettables accidents sont donc l'occasion pour que notre hyper-connectivité ne serve pas uniquement à commercer ou à nous isoler dans une bulle idéale et strictement personnelle. Nous sommes surpris dans notre réalité ordinaire ; des jours comme les autres se transforment soudainement en jours de commémoration planétaire, en communion sociale et spirituelle.

De l'Hémisphère Nord à l'hémisphère Sud, des continents de l'Est à ceux de l'Ouest nos vies se sont formatées sur les mêmes routines ; cette uniformisation que nous craignions tant, nous apporte finalement le don du partage des émotions : ce qui arrivent aujourd'hui aux uns pourraient toucher les autres et cela crée des liens de communion d'esprit et des questionnements semblables. Il apparait par delà nos continents et nos différences locales que nous sommes un seul Peuple. Par drames ou victoires interposées, nous découvrons que derrière nos cultures et nos procédures différentes nous nous ressemblons : la part humaine n'a pas changée, elle s'est parfois endormie faute d'être stimulée, faute d'être éduquée à l'Humain en Soi. Les drames nous offrent des instants d'ouverture aux autres, de mise en perspective de nos propres peurs et l'occasion de sentir et découvrir l'Ame de l'Humanité.

A tous ceux qui ont perdus quelqu'un en ces jours, mes plus sincères condoléances. Lila

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article