Le partage d'une Vision Consciente de l'Avenir : vers quoi allons-nous?

Publié le par LilaLuz®

Je suis heureuse que, pour une fois, je ne sois pas la seule à faire un commentaire "utopiste" sur l'avenir de cette planète. Depuis 30 ans déjà, on nous bassine les oreilles et l'on nous angoisse avec "la crise mondiale". Pendant que l'on joue à se faire peur, on rend instable les bases structurelles sur lesquelles nos sociétés sont construites à savoir : le travail (la volonté), l'amour ( les liens affectifs et les centres d'intérêts) et la curiosité, donc le besoin d'acquérir de nouveaux territoires, c'est-à-dire l'intelligence. Les territoires désormais sont surtout des acquis intellectuels, des modes de créations et d'échanges -par exemple celui-ci, internet- Cela demande une meilleure utilisation et l'entretien de notre énergie vitale comme un "capital évolutif" au même titre que notre capital financier.

L'énergie vitale est le nouveau capital à acquérir et à faire fructifier en se connectant à de nouveaux territoires : les mondes parallèles, les "plans supérieurs de conscience" sont loin d'être mythologiques, reste à développer les outils pour s'y déplacer en toute sécurité! Et il se trouve que la Conscience -notamment celle que l'on développe en harmonie avec l'énergie du coeur- sert à découvrir les nouveaux territoires, les nouveaux peuples chargés d'histoires et de solutions pour nos problèmes.

Notre planète abrite de nombreux mondes, pas uniquement notre civilisation. Jusqu'à présent ces histoires restaient coincées dans la catégorie " contes pour enfants" ou "paranomalité" .

Ceux qui accédent à ces mondes ont simplement décrochés de l'agressivité ordinaire. Souvent, on fait un burn out ou une dépression et soudainement, on est contraint de découvrir un nouveau mode de vie, plus économe en énergie vitale, plus calme pour survivre. C'est à partir de cela que l'on développe sans complexes d'être un looser " l'empathie", la capacité d'expansion de soi englobant autrui ( les autres) comme une partie impersonnelle de soi. Accepter que les autres fassent partie de Soi, demande l'oubli du moi égocentré agressif et paranoiaque, moins de défense contre les éléments extérieurs. Cette attitude de lâcher prise de l'agressivité naturelle fait entrer dans un courant énergétique de douceur, d'accueil de Soi. Curieusement, cela permet d'obtenir plus d'informations, puisque nous ne posons plus des filtres psychologiques et énergétiques pour nous protéger contre l'ensemble du monde, les informations peuvent être cueillies facilement par notre esprit réceptacle. L'abaissement du taux de paranoïa ordinaire est un bienfait : moins de stress intérieur, un sang moins acide et plus de tendresse !

Mais, il y a toujours des gens qui vont en dépit du bon sens et qui désirent conserver leurs mauvaises habitudes. Ceux-là accélérent quand on leur demande de ralentir, boivent quand on leur conseille d'arrêter, augmentent la dépense quand il est évident pour tout le monde qu'il faut ralentir, exigent plus que ce qu'il est possible des autres mais pas d'eux-mêmes. Il est une chose très bizarre dans ce monde si raisonné, où tout semble compliqué et imbriqué : pourquoi préfére-t-on suivre l'avis des conservateurs? De ceux qui font la preuve de leur incapacité à changer leurs points de vues? Le passé et l'avenir ne se ressemblent pas, nous sommes déjà dans la rupture avérée : il faut choisir d'être en lien avec la planète, c'est la seule chose qui ne nous abandonnera pas et qui - malgré les bouleversements inéluctables- nous permettra d'évoluer une fois encore. Lila

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article