Qu'est-ce que l'Akasha ?

Publié le par LilaLuz®

Qu'est-ce que l'Akasha ?

Depuis que les mouvements New Age parlent des évènements à venir, on cherche un support qui pourrait expliquer la capacité à prévoir les évènements pour donner une consistance intellectuelle et surtout rationnelle à ce qui ressemblent à des s « égarements » de squizophrénes. Dire l’avenir ? Prévoir le futur ? Quelle rigolade diront certains.

Ce sont toujours les mêmes qui se prévalent de la Science pour mettre au ban de la société ceux qui progressent avec clarté, hors des sentiers bétonnés par les habitudes psychorigides. Au Moyen Age, la Science était représentée par le discours religieux, aujourd’hui elle est représentée par le discours technologique et la sacro-sainte « économie de marché », devenue le nouveau dieu par lequel est produit la Vie !

Quel que soit l’être vivant dont on parle ; qu'il s'agisse des entreprises ou des humains, en incluant tous les niveaux d’intrications de la Vie, l’Akasha est ce qui nourrit, témoigne, transforme et ajuste au reste de ce qui existe pour conserver l'équilibre. Lorsque les gens « inventent » une fonction mathématique, lorsqu’ils « imaginent » un nouveau robot, une machine, en fait, ils lisent l’Akasha ; ils le captent selon un angle d’approche qui est propre à leur intelligence, à leur centre d’intérêt. Il n’y a pas besoin de voir l’âme des morts pour lire l’Akasha mais il faut être voyant et croyant dans ce que l’on aime, s’y projeter sans retenue, se laisser engloutir par sa passion - qu’elle soit mathématique ou technique, qu’il s’agisse de répondre à un concept abstrait ou à une préoccupation matérielle- Trouver des réponses sous-entend d’avoir un « esprit chercheur » et la capacité de reconnaître la satiété de l’esprit.

L’akasha nourrit et donne le sentiment de satiété, il entraîne la Paix de l’Esprit, du Cœur et du Corps par un enchaînement d’hormones qui rendent heureux, serein, sans attentes car ayant déjà tout reçu que cela soit avec son esprit, avec son âme, avec sa conscience, avec son intuition…qu’importe !

Qu’est-ce que l’Akasha : c’est la somme de toutes les énergies, de « tout ce qui Est, de tout ce qui fut, de tout ce qui sera ». Les religions ont nommés cela « Dieu » par commodité afin de mettre en valeur l’Intelligence de cette énergie et de lui donner une forme anthropomorphe (proche de la nôtre). L’akasha est un principe d’équilibre entre tous les mouvements et les transformations d’une forme d’énergie à une autre, Elle est intelligente car elle garde la mémoire de ces évolutions, leur permettant de puiser inlassablement dans ce capital d’informations pour continuer de combiner les mouvements d’énergie sans discontinuer, se nourrissant d’Elle-même. Ces mouvements, tels des volutes de fumée laissent une empreinte dans l’air que l’on nomme « éther » pour souligner l’aspect immatériel, évanescent du cosmos. Les intuitifs captent ces mouvements pour en faire des idées utilisables dans des projets ou dans des théories. L’intuition est un capteur de rêves transmis à l’Akasha par soi ou par d’autres sous formes de géométries d’ondes qui viennent d’autres mondes, peut-être même créées par d’autres formes d’intelligence et que nous écrivons dans notre monde avec notre façon humaine de les interpréter. Il n’y a pas de différence entre les créateurs mais il y a des variations entre les applications qu’ils créent ; nous nous adaptons à ce que nous savons « faire », c’est-à-dire à ce que nous aimons produire or nous produisons ce que nous aimons, c’est-à-dire ce qui constitue notre centre d’intérêt principal.

Les voyants, les médiums, les canaux spirituels aiment « l’Invisible » : l’âme des humains, les intelligences naturelles ou extra-planétaires ou l’Akasha lui-même. L’Intangible nous pousse à le toucher, à le découvrir, à nous en nourrir. Aimer permet d’aligner ses capteurs internes et donc de voir des choses au-delà de ce que les autres perçoivent faute d’y attacher de l’importance. Aimer et voir sont des actions qui se ressemblent.

L’akasha n’a pas de limites, il est structuré par notre intelligence qui elle est structurée : elle définit des différences, alors ces différences existent puisque nous les créons avec nos perceptions. Notre façon de voir détermine notre manière d’aimer et de comprendre. Comprendre signifie autant saisir, qu’assimiler, intégrer ou appliquer, or tous ces verbes ont des fonctions légèrement différentes. Si un mot simple comme « comprendre » peut être varié dans les concepts qu’il renferme ; Combien l’akasha renferme-t-il de notions, puisqu’il signifie le début et la fin, le recommencement infini et la mémoire perpétuelle de tout ce qui est, fut et sera - avec ou en dehors de toute perception conscience, de tout témoin intelligent- Avec la trame de notre esprit ou sans elle, l’Akasha existe. Il préexiste à toutes les existences visibles et invisibles et leur survit puisqu’il les fait naître sous d’autres formes…à l’infini.

Se lier à l’Akasha est la condition à l’Existence, en prendre conscience est l’Eveil, s’en nourrir consciemment est l’Illumination de Soi. Amer l’Akasha ouvre le cœur et l’esprit à tout ce qui existe, donc fait accepter qu’autrui fasse partie de l’Akasha. Aimer l’akasha c’est aussi Aimer sans conditions et Voir de la même façon. Je vous aime. Lila

Commenter cet article