Décodage des techniques vibratoires et de leur vocabulaire

Publié le par LilaLuz®

Décodage des techniques vibratoires et de leur vocabulaire

Aujourd'hui les développeurs en Art Vibratoire vont émerger, ce sera pour le grand public de nouveaux codes et un vocabulaire spécifique à comprendre pour ne pas se laisser piéger dans un "flou artistique". Dans le lien ci-dessous, Gerard Grenet présente une formation issu de son histoire et de différentes techniques, chacune ayant fait ses preuves en relation aux rayonnements d'ondes : la chromothérapie, l'hypnose, le magnétisme et la radiéstésie, la lithothérapie (minéraux), le Reiki Usui et le Reiki shambalah ainsi que l'Enéagramme et la Géomancie -pour les aspects psychologiques et la relation spécifique que nous entretenons à l'image de nous-même- qui peut-être très différente de celle que nous renvoyons dans notre vie sociale ou professionnelle.

Dans ce texte, je vais utiliser la thématique du stage organisé par Gérard Grenet pour expliquer de quoi l'on parle, afin que ceux qui ne sont pas encore accoutumés au vocabulaire spécifique puisse s'y retrouver en langage ordinaire.

Dans le corps nous avons plusieurs "moteurs" ou "zones vibratoires", un des premiers est le coeur, mais chaque organe produit son propre rythme, et les organes s'organisent en osmose les uns avec les autres, en "affinité". Il existe 4 grandes zones d'affinités : les jambes, de la plante des pieds au bassin. Cette zone est sensible aux vibrations terrestres, elle nous donne la vitalité, ce que l'on nomme également le "magnétisme", c'est à-dire un cercle d'influence autour de nous plus ou moins grand selon la qualité de notre vibration et de notre "ancrage", notre lien à nous-mêmes, notre identité humaine, nos liens à nos racines régionales ou familiales.

Une autre zone est le ventre et le bas de l'estomac. Cette zone nous rapproche de l'énergie du Vivant, lorsqu'elle est developpée en vibrations (et pas forcément en centimètres) elle permet une connexion avec les gens, les êtres vivants, les plantes, les animaux et permet de communiquer par la sensibilité aux ondes émises par les autres : c'est un passeport pour se faire accepter, intégrer au groupe des " nés sur Terre".

Le coeur, la poitrine et des omoplates émet d'autres formes d'ondes, qui n'ont rien à voir avec les précédentes vibrations. Le centre de cette zone est le thymus. Le coeur physique quant à lui, émet un rayonnement à travers le flux sanguin, il harmonise le haut et le bas du corps en une unité vibratoire et électro-magnétique, tandis que le thymus envoie des ondes spécifiques et perçus par le psychisme comme une communication sans paroles, une émotion. En général les personnes devant un public se sentent submergées par cette énergie-là qui touche au "coeur" et met en communion, sur la même "longueur d'ondes" affectives. Cette énergie provoque des réponses affectueuses, des émotions fortes, un lien d'amour entre les gens.

La zone de la tête est constituée de plusieurs zones vibratoires qui apprennent à travailler ensemble, au fil du temps et du développement des perceptions. D'abord il y a l'intuition, qui est un receveur d'informations mentales, des pensées ;quelles qu'elles soient : des rêves, des souvenirs ou bien d'autres informations plus étranges, puisqu'elles viennent du futur, donc de situations qui ne se sont pas encore produites.

L'intuition est l'art de décoder et de donner du sens à ces informations, comme toute technique elle n'est pas systématiquement bien utilisée, on peut se tromper en donnant un sens erroné aux signes que l'on a perçu. Cela arrive en lisant, en conduisant et aussi avec l'intuition, surtout au début. Ce que l'on peut dire est que la zone de la tête capte de très nombreux types d'énergies différentes et qu'à chaque genre de vibrations, est associé une température, une couleur, une intensité ou une forme. C'est l'ensemble de ces paramètres qui nous révélent l'origine et transportent les informations qui sont filtrées et réinterprétées par notre monde personnel, notre "mental".

Il y a des vibrations rigides comme la pierre et d'autres tiédes comme les flammes d'un feu de camp. Il y a des vibrations qui donnent l'idée du hérissement de piques en métal, et d'autres douces comme de la soie ou fluides comme l'eau, d'autres qui donnent le sentiment d'être traversé par un courant d'air ou par une onde électrique rythmée et intense. Toutes ces sensations viennent à notre corps et à notre esprit pour y être associées à une image, à un bruit, à une situation dans le temps ou à des symboles, elles produisent des émotions et utilisent nos souvenirs personnels pour créer des liens de compréhension. Ces ondes utilisent notre cerveau et ce qui s'y trouve pour communiquer. C'est à nous de nous plier à leurs desseins ce qui n'est pas toujours facile ou agréable.

Ainsi, les humains ont inventés des techniques leur servant de "grille de lecture normatives", afin de ne pas être l'esclave des perceptions et interprétations. Nous avons crées des cadres psychiques pour développer nos sens, les amplifier et nous protéger de la folie ; car cela arrive aux gens qui perçoivent sans contrôler leurs sens intuitifs ; ils perdent le contrôle du réel, le sens d'eux-mêmes, ils se noient dans les sensations sans leur donner de texture et une "explication logique" tout à fait nécessaire pour conserver les pieds sur terre.

Les différentes techniques servent à intégrer l'intuitif au cognitif, le processus sensible au processus de pensée rationnelle. Ensemble, les deux fonctionnements permettent d'augmenter le champ des informations traitées et d'agrandir également notre amour de la vie par l'admiration de sa mugnificence et de sa justesse puisque toute chose, même les pierres émettent une vibration, les toutes petites particules vibrent et peuvent être lues par l'intuition, elles creent des "champs vibratoires" que l'on pourrait écrire ainsi "chants vibratoires" car une partie de nos sens traduisent les ondes en sons, pas entendus mais crées par notre oreille intérieure.

Vous avez pu admirer la manière originale dont certains chefs en gastronomie "imaginent" des goûts, ordonnant les saveurs d'une façon nouvelle. C'est aussi la capacité de créer de la musique dans leur esprit qui existent chez les compositeurs. Ils utilisent leur Intuition dans un domaine technique différent des médiums qui ont leur spécificité dans le captage des ondes psychiques, spirituelles ou magnétiques terrestres et qui utilisent des grilles de lecture telles que la chomothérapie, (ondes et couleurs), la lithothérapie (minéraux), la baguette de sourcier ou le pendule, les techniques de Reiki avec leurs symboles rayonnants d'énergie, le Reiki Shambalah étant destiné aux gens qui se sont engagés sur l'amplification du rayonnement du Coeur, donc une démarche plus spirituelle en lien avec la Théosophie. Chaque personne ayant des sens développés d'une manière différente, des goûts personnels, l'energie que l'on capte spontanément est adaptée à nos capacités de la recevoir et à nos organes réceptifs.

Un jardinier est plus branché sur les ondes émises par les plantes, et un voyant est plus interressé aux relations amoureuses, à l'histoire des gens ou leurs désirs d'avenir. Nous avons tous nos spécialités et nous en développons souvent plusieurs qui s'unissent ensuite dans notre façon particulière d'interpréter et de "rendre" ce que nous avons capté. Apprendre à utiliser ses sens élargis est utile dans la vie de tous les jours, permet de stabiliser sa confiance en soi et d'être ouvert au Présent. Lila

Commenter cet article