Les Portes du Temps

Publié le par Lilaluz

Les Portes du Temps

Kara Shallock décrit merveilleusement bien l’énergie de cette période, vous avez tous ressenti que quelque chose a changé, qu’un cycle s’est accompli et que nous sommes passés de « l’autre côté ». Il s’agit d’un retournement des circonstances.

Comment cela se traduit-il ?

Depuis des décennies nous acceptons la violence comme faisant partie intégrante de nos comportements humains normaux, et maintenant, cela ne nous rend ni fiers, ni virulents ; cela nous rend tristes de constater les dégâts qui accompagnent les pulsions de violence d’où qu’elle vienne. Les faits divers ordinaires ne donnent plus envie de critiquer comme cela était le cas auparavant, on cherche plutôt à comprendre les véritables motivations pour être juste. Juste avec soi-même et juste avec les autres pour ne plus charger sa conscience et regretter des paroles amères.

La violence psychologique infligée par le cynisme ordinaire n’est plus justifiée. Nous ressentons collectivement que les changements à venir ne seront pas uniquement économiques ou politiques, mais également dans notre façon de nous responsabiliser au quotidien et de nous traiter les uns les autres. Nous désirons être rassurés car l’amplitude et la rapidité des changements échappe à tout contrôle : nous sommes à la bascule, au retournement des situations individuelles et collectives, on ressent que le monde ralentit.

L’amour qui il y a peu, était banal ou moqué, prend une place respectée et respectable car sa portée sacrée lui est réattribuée. Nous comprenons – consciemment ou intuitivement- que les instants que nous vivons nous transforment profondément, énergétiquement, climatiquement, psychologiquement. Nous ressentons graduellement l’importance de notre vie, sa valeur et sa fragilité.

Nous ne serons bientôt plus les mêmes, nous avons mûris, nous ressentons que notre énergie est plus sage, plus forte, plus ancrée. Déjà nous acceptons plus facilement d’être indulgents, de nous responsabiliser individuellement face aux défis collectifs et nous sommes presque prêts à établir une nouvelle donne économique, les esprits avides ne font plus rêver, l’ambition gratuite est déclassée. En Europe une révision de la comptabilité globale deviendra bientôt la seule sortie positive dans une situation extrêmement bloquée. Lorsque l’Europe sera arrivée à sa limite, les autres continents s’aligneront sur les décisions puisque les économies des continents sont imbriquées les unes aux autres. Aucun continent n’aura les moyens de surfer seul sur la déflation des autres régions du monde.

D’ici peu on découvrira les véritables raisons des déséquilibres économiques, seront mis à jour les dossiers importants et les responsables ; les bouleversements politiques seront si intenses, si traumatisants pour certains pays actuellement brillants et respectés, que le reste de confiance dans les personnels politiques et financiers sera encore mis à mal. Heureusement, comme toujours dans les moments difficiles, des personnes de qualité seront prêtes à faire les démarches nécessaires au rétablissement de l’équilibre réel et l’ensemble des peuples verra l’Ouverture au-delà des contraintes psychologiques et politiques du passé : aucun état ne sera laissé de côté. Les changements pour certaines personnes entraîneront l’émerveillement et une nouvelle confiance dans leurs possibilités.

Les peuples qui ne pourront pas s’adapter à ces changements d’équilibre, partiront, disparaîtront. Je n’ai pas dit qu’ils mourront. C’est là toute l’ambigüité des changements actuels. Certains restent et se modernisent, rentrent dans la « société plastique » et d’autres s’allient à la nature et s’en vont vers ailleurs, sans explication rationnelle. D’une forme ou d’une autre nous allons vers ce que nous pensons mériter, vers ce qui nous semble le meilleur.

Tirer profit individuellement ne sera pas à la mode durant quelques années. Ce qui permettra de régénérer notre énergie individuelle sans nous forcer à toujours exister sous le regard des autres, d’apprendre à se détendre physiquement et psychologiquement avant d’entreprendre de nouvelles avancées collectives.

Des collaborations internationales mèneront à rencontrer d’autres peuples et aller vers d’autres planètes. Certes, l’annonce antérieure à l’acte semble toujours improbable, irréalisable ; avant de poser des fusées sur la lune, l’idée semblait irréelle et futile ; toute chose avant sa réalisation est « irréelle » puisqu’elle n’est pas encore ancrée dans la Réalité vécue. Ce n’est donc qu’après avoir vécu les faits que nous les acceptons et parfois cela prend du temps aux esprits obstinés pour voir et entendre la vérité des faits.

Que l’Amour soit votre guide. Lila

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article