Concevoir le monde avec de nouveaux filtres

Publié le par Lilaluz

Concevoir le monde avec de nouveaux filtres

La Connaissance n'est pas semblable au Savoir.

Elle prend toutes formes de supports, elle peut également s'éveiller par l'émotion ou par la conjonction de facteurs propices, tandis que le Savoir est technique, s'installe dans une pratique, se transmet selon des méthodes.

La connaissance est instinctive, intuitive, poétique, elle se capte de manière intangible ; elle se pose sur celui qui s'est focalisé sur une question et propose des réponses, des concepts qui devront ensuite être testés par notre logique, afin de devenir une connaissance personnelle, teintée de notre subjectivité.

La Connaissance est libre, elle ne s'adapte à personne, c'est à nous d'essayer de nous adapter à ses manières, à ses effervescences, à ses courants : ce qu'il reste en nous de nos tentatives de domestication des concepts impalpables devient, lorsque nous avons de la chance, un Savoir, transmissible peut-être, si les conditions ne changent pas d'une génération à l'autre, d'un groupe à l'autre.

La connaissance est toujours adaptée, reste à reconnaître que parfois, nous ne savons pas bien interprêter sa langue parce que nous sommes bien trop orgueilleux pour vraiment nous impregnés d'Elle avec humilité et conscience.

Comme un piège à rêve et pour apprivoiser la Connaissance, une revue et un congrés Orbs qui se tiendra le 15 Novembre 2014, à Orléans. Lil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article