La Réalisation par le Temple du Coeur ou par le Plexus Solaire : deux perceptions incompatibles de l’Universel.

Publié le par Lilaluz

La Réalisation par le Temple du Coeur ou par le Plexus Solaire : deux perceptions incompatibles de l’Universel.

Les centres d’énergie ne sont pas définis dans notre culture occidentale de manière précise comme ils le sont dans les cultures orientales traditionnelles, tel que l’Ayurveda.

En tant qu’occidentaux le fait d’éveiller notre intuition, de ressentir l’énergie est déjà une belle victoire puisque cela sous-entend que nous sommes sortis d’une vision réaliste du monde, définie par les chiffres et l'utilité.

Recevoir des rêves, pouvoir les comprendre, en faire une connaissance intuitive utile pour anticiper l’horizon au quotidien est une marque de clairvoyance, de sagesse. Etre capable ensuite d’y associer la sensibilité du corps à l’énergie des différents chakras produit la sensation d’être un mystique, un initié aux mondes invisibles, à l’Ancestralité. Cette reconnexion intime avec le cerveau ancestral est une extase, un sentiment de retrouvailles avec les parties cachées de l’être humain -entité vivante- liée à l’esprit maternel de Gaïa et ses expressions diverses car toutes les créatures vivantes font partie de ce fourmillement de clarté ; chaque espèce est une émotion, une intention, une « expression » de Gaîa. En tant que matrice créatrice, tout ce qu’Elle émet devient vivant : le langage de Gaïa ne forme pas des mots mais des espèces vivantes, sa façon de penser produit des arbres, des feuilles, ses émotions sont des fleurs et le produit de sa sagesse, de sa compréhension forment les fruits. A chaque saison, tout se renouvelle, se reconstruit, se réajuste à l’énergie du moment en liaison à l’énergie du Soleil, des éléments qui la composent et nous composent physiquement. Nous sommes une facette de son âme, une singularité, un métissage d'énergies.

Le premier niveau d’éveil consiste à sentir l’énergie de Gaïa remonter par les chakras inférieurs entrant sous la plante des pieds jusqu’au plus haut qu’elle peut atteindre, créant un élan de sensualité, éveillant le plaisir, créant un lien vivant avec la Terre. Souvent, parce que nous sommes enfants ou trop conditionnés à voir le monde en faisant partie des Dominants, des « propriétaires », l’énergie s’arrête au plexus solaire où elle se met à gonfler, gonfler, gonfler jusqu’à créer un immense prisme devant notre estomac, devant notre cœur, devant nos yeux et jusqu’aux plus hautes cîmes vers lesquelles l’Orgueil pense qu’IL EST Dieu. Il a raison. Le lien entre le plexus solaire et le chakra couronne crée cette certitude. Elle est vraie. L’énergie du plexus solaire sert à se sentir singulier, unique, différent, rayonnant tel un soleil miniature. C’est le lieu de l’ancrage du Moi, quand ce chakra enfle il se met d’abord à se sentir vaste et puissant, libre de dire et de penser ce qu’Il veut en passant sur le chakra de la gorge - Sa vérité valant toujours plus que celle des autres-

Lorsque cette énergie fantasque se met au diapason du chakra du front, l’Univers est devenu un « JE suis » énorme et surdimensionné - aussi vaste que l’univers- où il est le seul créateur de tout ce qui existe et où toutes les personnes ne sont que des parties projetées par ce MOI gigantesque. L’Individualité se prend pour le maître-créateur des univers, il est tout-puissant et capricieux, et les perceptions des autres sont interprétées comme des illusions.

Survient ensuite une longue déprime existentielle : une lourde solitude. Si "JE Suis" est l’unique créateur, le seul Dieu, l’unique centre du monde : qui va partager sa grandeur ? Qui va le trouver beau ? Qui va le voir pour ce qu’Il EST vraiment ? Qui va l’aimer pour lui-même ? Triste vérité, triste isolement égocentrique. Cette réalisation exubérante du Moi -même lorsqu’elle transcende les aspects humains, les déceptions émotionnelles, les peurs inconscientes et subconscientes, même si cette réalisation dépasse la peur de mourir et les souvenirs accumulés en histoire du Héros intérieur ; cette réalisation- là n’empêche pas au bout du compte de se sentir séparé, désuni d’avec les autres humains ou les autres êtres crées par le Soi créateur pour valoriser ses compétences. La petite voix intérieure est devenue une prison qui conduit à tourner en rond et à n’émettre et ne recevoir que Soi-même.

Maître Saint-germain aime dire qu’il fut enfermé dans un cristal : son aura s’était cristallisée autour de son plexus solaire. Il s’est senti seul au point de se voir mourir de solitude et dans un sursaut de conscience a décidé de s’en « remettre à l’Esprit » : il a cassé cet écran d’individualisation extrême, ce carcan d’orgueil. Et à décréter qu’il était « la pureté que Dieu désire ». Ce dieu -là n’était pas son propre Soi divinisé mais son désir humble de Servir le Tout créateur de la Vie au-delà de ses aspirations individuelles. Il a ascensionné en oubliant son être, en le laissant s’évaporer au Soleil intérieur de l’Amour Universel. La solitude enferme le mental sur lui-même, le transformant en une prison mentale où il étouffe dans des certitudes et des cycles de répétitions qui le rendent fou. Arrive un moment où l’envie d’en finir est si pressante, si réelle que le néant n’effraie plus… Il est plus merveilleux de demander Pardon pour l’énergie mal employée et choisir d’entrer dans le Temple du Coeur où la véritable initiation d’expansion et d’expression peut se produire. Retrouver l’énergie des Maîtres, l’Union avec Gaïa et sa délicatesse affectueuse, généreuse inconditionnel soutien.

Le chakra cardiaque enseigne qu'il est un Temple où s'unifie différentes voies. En augmentant le thymus, la confiance en soi est renforcée, par la conscience de sa place, de sa vertu fondamentale l’âme est apaisée, délivrée de sa toute puissance et de sa solitude. Elle se sent humble, presque inutile mais heureuse d'être de nouveau intégrée au milieu des Siens, dans son Soi véritable - petit ou grand- cela n'a plus d’importance-. L'énergie du Cœur ouvre le chakra de la gorge sur un mode différent : parler avec le cœur touche les gens, rend « bizarre » puisque l’on parle vrai, on exprime sa vérité et on laisse s’exprimer celle des autres sans entraves mentales ou barrières énergétiques. Cette liberté effraie ceux qui ne sont pas encore sortis de la Méfiance puisque l’énergie ne rebondit plus sur la carapace de l’ego : il y a un véritable partage d’énergie et cela est perçu comme une agression par les gens coincés dans leur bulle d’énergie. Les formes-pensées sont coupantes, blessantes, chaotiques dans leurs formes.

Celui qui s’est apaisé est devenu fluide, son énergie ne blesse pas pour s’exprimer, il se sent présent à l’autre, laisse l'énergi fluctuer et remuer ce qui doit l'être, il aime et voit la beauté des gens au-delà des apparences, au-delà du langage et des limites, au-delà de leurs peurs. Cela ne s’explique pas, simplement il essaye de rendre ce respect, cet accueil perceptible par les gestes, l’attention, la gratitude et le regard. En retour, certaine personnes se sentent envahis par cette transparence dans la relation, sans lieux où se cacher et mentir, ni capacité à répondre sur le même niveau de clarté par manque de base intérieure, de foi en la vérité.

N’ayez pas peur, disaient les Anges lorsqu’ils entraient en communication avec les humains. N’ayez pas peur de l’énergie de l’Amour, elle est Lumière, Partage et Unité. Lila

Publié dans expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

larune 13/05/2014 23:45

j'aime bien votre analyse de ces deux centres elle me semble fort juste, en tout cas il y a de l'écho en moi :) juste une petite modulation et je vais me servir de l'histoire de St Germain que vous relatez. Avant d'accéder au Coeur il est passé par la reconnaissance et la libération du chakras solaire. S'arreter au solaire n'est en effet pas une finalité, des immenses pouvoirs ... dans quel but ? pour quoi faire ? Mais un grand Coeur qui n'est pas nourri n'est pas beaucoup plus utile. Reconnaitre et faire exister le solaire puis de le confier en toute sincérité à l'Esprit me semble le chemin juste, un pas après l'autre en somme faire exister pleinement le Je, Jeu, pour pouvoir s'ouvrir au nous, noun. Je Suis acceptant que l'autre soit Je Suis également, une multitude de soleil formant une galaxie, une multitudes de Galaxie formant l' uni-vert et un peu plus loin le Tout. Au final l'un, le solaire, précède l'ouverture au Tout cardiaque. A mon sens le coeur à besoin du solaire. Tout comme le solaire pour se transcender lui même (sa veritable fonction) a besoin de s'offrir au coeur Qu'en pensez vous ?

larune 16/05/2014 09:09

Merci pour votre réponse j'aime beaucoup la fin ;) et j'aime encore plus le non jugement porté sur les diverses illumination :) bonne route à vous et à bientôt surement

Lila 14/05/2014 10:52

J'aime bien votre questionnement. Je prendrais plaisir à y répondre.

Autrefois, les premiers hommes s'illuminaient en faisant monter l'énergie du chakra racine jusqu'à la couronne, ce qui leur donnaient la possibilité de changer de formes (chamanisme) et de déstructurer leur point de fixation fréquentiel.
L'Humain est un puzzle. Nous sommes faits de plaques d'énergies supramentales cristallisées et assemblées ensemble. Le choix de la forme humaine actuelle repose sur le plexus solaire comme "point d'appui central". Et les enfants qui naissent avec un point d'appui différent - le chakra cardiaque- sont perçus comme différents.
L'illumination consiste d'une part à faire monter la fréquence de l'ensemble des chakras pour que les plaques s'organisent selon une autre fréquence vibratoire. D'où le fait de devoir se priver d'énergie "entrante" comme la nourriture solide pendant quelque temps ( pas trop longtemps). En n'ajoutant pas d'énergie extérieure et en se concentrant sur des sons et des mouvements qui vont activés l'énergie intérieure, on augmente la circulation de l'énergie, on fait des "tremblements de terre" énergétiques en soi. Cela décristallise les plaques qui sont formées par des intentions conscientes héritées de notre arbre génétique, imposées par l'époque dans laquelle nous vivons e que la nourriture consolide, stabilise grâce au lien des aliments avec le Soleil ( le fixateur ou l'éveilleur). L'éveil est un moyen de retrouver du mouvement dans les plaques d'énergies qui façonnent notre corps. Les opérations chirurgicales sont également un moyen de se transformer énergétiquement. Ce qui touche au corps, touche à l'énergie, et l'énergie est une partie de notre rayonnement d'âme.
Actuellement l'illumination est plus évidente à partir du Plexus solaire puisque c'est là que la majeur partie d'entre les occidentaux ont leurs "base d'appui" de l'énergie. D'ailleurs l'emploi du "Je" et du "moi" est presque sacré ! Dans la prochaine étape de l'évolution globale le moi contiendra de nouveau un sentiment d'appartenance au collectif. Le je sera une extension d'un Soi collectif. Aujourd'hui on s'étonne parfois que les soldats ou des familles entières étaient capables de se soumettre à un noble et de se sacrifier pour le protégé sans être payés et pire, en étant traités comme des esclaves. Cela n'est possible qu'à travers l'expression du chakra svadhistana : c'est l'expression du groupe, du nous-collectif familial, du "clan". Lorsque l'esprit des gens est sous l'influence de ce chakra, ils sont dociles et collectivistes. Lorsque l'on atteint le chakra du plexus solaire, on devient un individu isolé, on se perçoit comme unique et on se donne de l'importance. Lorsque l'on monte encore d'un cran, on reprend une vision collectiviste mais basée sur la liberté et l'Amour, non sur le travail commun et la survie du groupe. La 4éme dimension est l'expression du chakra cardiaque pour construire l'énergie dans laquelle la société vit et se construit. Il y a, vous le voyez beaucoup de sorte d'illumination et de degré de progression selon le niveau de fréquences vibratoires dans lesquelles on se place. Mais une chose reste vraie pour tous : il faut que tous les chakras soient englobés dans la plus haute fréquence possible pour créer une différentielle et "ascensionner". d'où que l'on parte, il faut englober les pieds et la tête dans la même bulle. C'est cela qui crée l'illumination. Mais le point d'appui a une influence sur les conséquences de l'illumination pour les gens autour. Quand Hitler s'est illuminé, il est devenu dangereux pour ceux qui ne participaient pas de son "clan". La majeur partie des délinquants politiques sont des illuminés, mais ils ne sont pas tous destinés à servir la planète et l'Esprit de la Vie comme Bouddha ou Jésus....D'où le fait d'expliquer les différences avec précisions et beaucoup de mots. Merci, pour cette occasion de converser.