L'Adn quantique et les conséquences pratiques

Publié le par Lilaluz

L'Adn quantique et les conséquences pratiques

Dès les premières lignes j'ai senti ce texte d'Inélia Benz en adéquation avec ce qui est en cours. Le dévoilement, qui a commencé il y a deux jours dans les conversations avec Mesnet sur son site ( Celle-qui-regardait-le-soleil), puis un commentaire de réponse pour un des textes précédents sur Lilaluz ( l'eveil selon le chakra cardiaque ou le plexus solaire : deux visions incompatibles de l'Universel) et maintenant, ce texte d'Inélia, comme une résonnance supplémentaire, permettent de mieux saisir ce que le texte d'Uriel de mai 2013 publié sur la Presse Galactique et d'autres sites, annonçait comme un "retournement".

Le retournement est le mot juste lorsque l'on est un Archange, puisque l'énergie principale qui alimente l'énergie de la société humaine proviendra d'abord du Ciel, de l'intuition, du Soleil. Notre vie était jusqu'ici alimentée par la terre et ses ressources fossiles, de plus en plus nous nous tournons vers le soleil comme principal allié de notre autonomie.

Ce que les producteurs d'énergie ne savent pas est l'impact psychologique et karmique que ce changement va produire : nous ne serons plus les agresseurs de notre planète, nous n'aurons plus de dettes énergétiques en creusant l'être sur lequel nous vivons et il n'y aura pas de compétition pour acquérir le Soleil -qui comme chacun sait- n'appartient à personne et ne peut pas être privatisé!

C'est tout bête mais lorsque notre psychée reconnaît qu'elle n'est plus la Source d'un abus , elle se libère de sa culpabilité instinctive liée à ses comportements prédateurs. Nous allons donc nous réaligner sur une vibration plus légère, plus libre et retrouver le sentiment de dignité qui accompagne la station debout, ce que j'appelle aussi la "verticalité" lorsqu'il s'agit de l'énergie puisqu'elle s'éléve grâce à notre colonne vertébrale.

La société se libére progressivement et s'ordonne en un Tout- planétaire. Cela fait peur à ceux qui ressentent leur pays comme trop faible, pas assez grand ou riche pour resister aux envahissements, aux prédations étrangères. C'est la marque d'un niveau de conscience de clan qui a servir à nous défendre et à survivre lorsque les ressources dépendaient de cette protection, ce niveau existe encore pour créer le rassemblement et l'organisation autour d'un esprit de famille matriciel ( basé sur le partage du même sol, de la même nourriture). Aujourd'hui, l'esprit de famille ne disparaît pas, il s'élargi à l'Etre humain planétaire. Et là va se placer une autre différence, de nouvelles discriminations : il y a ceux dont les comportements les rapprochent de l'Humain évolué et ceux qui se comportent comme des animaux sauvages, sans connaître le respect de l'autre, en asservissant.

L'esprit de famille de cette époque n'est pas un esprit de clan mais plutôt une reconnaissance mutuelle du partage des mêmes valeurs : d'où que l'on soit originaire et quelque soit le niveau d'études ou de niveau de vie il existe des similitudes entre les gens qui vivent sous l'influence bénéfique de l'Esprit planétaire. Ces gens qui ne se connaissent pas physiquement ont un bagage commun : l'amour de la Terre comme une entité vivante ayant besoin de notre Respect, de nos soins et la sensation de faire partie d'une famille de pensée où l'Amour de l'autre est basé sur la fréquence de l'Universel. On ne cherche pas à séduire ou à posséder l'autre, simplement il fait partie de notre famille planétaire. Il peut être physiquement différent pourtant instinctivement nous le percevons comme faisant partie d'une famille élargie à tous les continents, comme si notre ADN reconnaissait la fréquence, l'Intelligence, l'ouverture d'esprit et l'incluait à sa propre fréquence intérieure. Je et "nous" sont sur la même fréquence ; l'Autre n'est plus un étranger, bien qu'il puisse être un inconnu, il fait partie d'une famille d'énergie et de pensée dans laquelle nous nous reconnaissons et nous nous intégrons.

Vous êtes devenus quantiques! Lila

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article