Avant le retour de l’Archange Michel.

Publié le par Lilaluz

Avant le retour de l’Archange Michel.

L’ancrage de l’Archange Michel se pose progressivement, réunifiant la Terre et le Ciel sur une base d’Unité avec les plans supérieurs de Conscience. L’archange est un protecteur ou bien un guerrier. La dernière fois qu’il s’est investi cela a donné la seconde guerre mondiale et la création de nos institutions européennes. Je crains que cette fois-ci cela ne soit pas si facile à supporter, car l’Esprit de Justice : la Maât, ne fait plus partie officiellement de nos valeurs collectives. Nous nous sommes détournés de la vérité.

Peut-être l’avez-vous remarqué, les grands partis politiques qui symbolisent notre vision collective du monde et de l’Europe sont fortement ébranlés : d’eux est née la Vision mais aujourd’hui ils n’ont plus la force et la sincérité du Don pour le collectif. L’investissement nécessaire pour défendre une idée politique est trop lourd pour qu’un homme puisse s’y compromettre sans y inclure des alliances, qui tôt ou tard exigeront de lui des allégeances. Cette pratique courante, obligatoire, menace la transparence et nécessite des accords, des transferts et même des comptes « perdus ». Avant que le monde soit si rapide, les secrets se diluaient dans les systèmes, on en perdait la trace.

Mais la vie s’est organisée selon de nouveaux modes de pensée, où l’immédiateté ne s’accorde plus avec la lenteur des hémicycles ; un tweet vaut pour un vote ! Par ailleurs on se méfie de tout le monde, même de sa propre famille et encore plus des élus. Les gens ont une autre vision de la moralité, qui n’est plus basée sur la fidélité mais sur le besoin de vérité et le partage d’une même éthique. Or, les représentants des pouvoirs ont démontrés qu’ils étaient corruptibles et ceux qui conservent l’empreinte de l’honnêteté se sentent humiliés et marginalisés, assimilés par broyage médiatique à un cloaque auquel plus personne n’a envie de s’intéresser. Désormais les personnes de pouvoir sont attendues sur leur professionnalisme et pas uniquement sur leur personnalité. Le monde est devenu plus impartial et juge les compétences. Les peuples sont fatigués d’être en colère, usés de travailler à la grandeur d’entreprises qui donnent au « remerciement » le sens de « licenciement ».

En quoi peut-on avoir confiance, puisque tout ce qui sert à relier semble dévié ?

A quel monde l’Europe veut-t-elle collaborer si elle-même n’a pas envie de se poser ? Les autres continents vont à leurs propres affaires, et ils ont bien raison de prendre les places restées vacantes et les vides que nous laissons perdurer. Mais si nous ne croyons ni au Ciel, ni à la vie sur Terre : vers quel avenir chaotique nous dirigeons-nous ?

La réussite est une question d’engagement et de valeurs auxquelles il ne faut pas déroger. Le choix des vertus est vaste, mais une fois qu’il est fait il faut s’y accrocher et ne plus hésiter. En tant que médium je vous assure que nous sommes collectivement en danger si nous ne choisissons pas la voie de l’Unité. Si nous ne nous éveillons pas maintenant à une autre idée du vivre ensemble, l’unité se fera avec les rescapés et les résidus des misères à venir. On peut me trouver défaitiste ou alarmiste pourtant je pense être bien en dessous de la vérité.

La montée des mouvements nationalistes est l’annonce que les gens se sentent en insécurité parce qu’ils ne reconnaissent plus la source de l’autorité. Les véritables pouvoirs sont dans les mains – en tout cas c’est l’impression que l’on en a- de lobbies et d’entreprises qui surfent sur les divergences politiques et les vides juridiques pour faire une guerre économique où les peuples et leurs états sont pris en otages. Nous ressentons cela avec anxiété, le monde était stable grâce à ses institutions mais progressivement la dépression des peuples entraîne un affaiblissement global des structures, qui par ailleurs sont systématiquement rognées pour donner libre court à l’Argent. Les Lois sont détournées par ceux qui les créent avant d’être appliquées.

Si nous étions sans surveillance, sans armée, sans protection qui raflerait la mise de ce grand jeu économique ? A quelle force notre faiblesse profite ? Je n’ai jamais cru au complot, puisque je crois au libre-arbitre pourtant ceux que j’ai vu dans les coulisses des pouvoirs sentaient clairement le nazisme ; voulez-vous le développement d’un 4éme Reich ? C’est la route que nous prenons. Elle s’accorde avec beaucoup de costumes noirs et des barbelés, des zones stériles, des terres brûlées. Le temps des cerises va passer, profitez des couleurs claires de l’été. Lila

Publié dans Messager de lumière

Commenter cet article

gre 26/05/2014 13:53

Lila es tu déprimée ? demande l'aide de la lumière !!!

Lila 26/05/2014 18:33

C'est la lumière qui n'éclaire pas assez je pense, les esprits morbides des Européens. Ils ont vite oubliés comment ça c'est déroulé la dernière fois qu'ils ont joués aux dés avec la politique. Quand je suis déprimée je n'écris pas!