Comprendre le Christ Rédempteur

Publié le par Lilaluz

Comprendre le Christ Rédempteur

De Jésus à Sananda, de Sananda au Christ Rédempteur.

L’âme ascensionnée de Jésus se nomme Yéshua-ânanda ce qui a donné le surnom de Sananda à travers les canalisations du New Age.

Jésus est le produit d’un arbre génétique qui a conservé des attributs de la Sainteté. Les personnes nées de cet arbre génétique sont leaders et guérisseurs par nature puisque leur corps physique est sensible à l’énergie du corps vital, il y a cohérence entre le corps physique et la lecture intuitive de l'énergie directement par les cellules. Les gens ainsi dotés reçoivent lors des rituels l’énergie dégagée par les prières lorsqu'elles sont dites avec un cœur empli de gratitude et un esprit qui comprend la valeur spirituelle et énergétique rayonnant des mots prononcés.

Ce respect accompagné de la capacité de recevoir et donner l’énergie permettait à Jésus d’être un maître de l’énergie bien avant qu’existe le Reiki ou la pratique du magnétisme. L’amour inconditionnel qu’on attribue à Jésus vient de l’Acceptation (positionnement énergétique de non-lutte avec l'extérieur) et d’être un soignant quel que soit la religion ou le clan d’appartenance du malade. Jésus faisait confiance à la vie comme support d'intelligence.

Jésus croyait sincèrement qu’il n’y avait qu’un seul créateur et qu’ il ne devait pas faire de différence entre les gens dans le besoin de soins, quels que soient leur lieu d’origine ou leur religion. Il avait déduit que les évênements de la vie d'un homme s'ajustent à son énergie et à sa foi dans la vie. Sa conviction intime lui disait que la Vie d’un homme est donnée par l’Esprit de la Vie, et non pas par des Dieux différents et que chacun reçoit selon l'énergie de ses actes. Cette attitude et cette pensée libre le rendait indésirable auprès des gens intransigeants, pour qui le Dieu d’Israël ne pouvait pas prendre en charge les déséquilibres des autres peuples, puisqu'ils n'étaient pas "choisis" par Dieu.

Jésus a cherché la vérité de son cœur pour pratiquer selon la juste attitude en regard aux textes. Il a étudié la Thora et acquis la connaissance des Textes Sacrés. Par sa discipline, son caractère ferme et son humilité respectueuse de l’Intelligence Universelle, il a attiré vers lui le Principe de l’Amour : le christ. Il est donc devenu porteur du Christ à l’échelle de sa capacité vitale, puis à l’aune de la capacité de son âme qui s’est ouverte sans conditions au Principe de l’Amour. Son âme a ascensionné c’est-à-dire qu’elle s’est mise à vibrer sur l’énergie de l’amour universel et a vécu selon une compréhension supérieure à celle de son époque.

Techniquement : le chakra coronal s’est ouvert sur tous les autres chakras permettant à l’Esprit Saint - l’Intelligence de la Grâce – de se connecter aux chakras supérieurs de Jésus et d’y demeurer. Ensuite il y eu la Nouvelle Alliance ; c’est-à-dire la fusion de l’énergie du chakra coronal avec celle du chakra du Cœur élevée à l’Amour Universel. Cette union Cœur/Esprit sur l’axe de l’Universel a fait de lui le porteur de l’énergie de l’Amour et de la connaissance pure. Son corps étant sans mauvaises habitudes s’est mis à vibrer au niveau supérieur et à recevoir l’énergie lustrale. Cette énergie lustrale, fluide comme de l’eau, a rempli les chakras supérieurs et s’est mis à couler dans les chakras inférieurs, leur donnant une énergie vitale cristalline régénératrice : il s'est connecté à l'Etre Divin en lui, la partie non-humaine, psychologiquement plus vaste et détachée des habitudes mentales humaines.

On peut dire que l’énergie solaire alimente l’âme, le « feu », la passion et que l’énergie cristalline alimente le corps d’énergie vital lorsque celui-ci a abandonné les peurs intérieures, qu’il s’est aligné sur l’échange avec la lumière et vibre sur l’Acceptation que tout est juste, même si cette justesse n’est pas comprise par l’intellect, elle l'est par le soi supérieur.

A partir de ce qu’il est devenu grâce à l’étude et le respect de lui-même, Jésus s’est senti capable d’équilibrer les autres à différents niveaux ; en tant que guérisseur il soigne le corps et l’esprit : le corps vital, le corps mental, les reconnexions avec l’âme ou le Soi supérieur. En tant que porteur de la sagesse et connaisseur des textes sacrés il est clairvoyant, protège les âmes en donnant des conseils, en retirant les âmes errantes ou les parasites psychiques, explique le fonctionnement des Principes par lesquels la vie se manifeste et même prophétise ce que sera le futur des âmes qu’il rencontre, lit les karmas des gens et leur donne des pistes pour équilibrer leur vie humaine avec l'énergie de l'Etre Divin.

Cela le rend indésirable, car sa perception tolérante et compassionnelle de la Vie donne plus de place à l’acte spontané du cœur qu’au strict respect des règles et doctrines religieuses et à leur différentes interprétations. Chaque groupe religieux est amené à tester le "gourou", chacun aimerait que sa doctrine soit choisie comme étant la plus juste. Or, ce que dis Jésus est tout autre ! Il demande à chacun de suivre son Cœur, d’entendre son âme et de suivre ce pour quoi l’Esprit Universel donne la Vie donc de découvrir son talent divin, sa force spécifique, sa qualité d’âme. Pour Lui, la doctrine religieuse est une aide pour ceux qui auraient des difficultés à comprendre le message de leur âme : en respectant les abstinences et les règles alimentaires on peut facilement se remettre en connexion avec l’âme. Mais les rites ne sont pas le seul moyen de se relier à l’Esprit : l’énergie de la sincérité, de l’humilité, la réceptivité au Moment Présent, à l’énergie de l’Instant permet tout autant de sentir la connexion avec la Vie et d’y inscrire son Nom, sa Présence.

Il a envoyé des messagers à travers tous les continents et dans toutes les époques temporelles.

Le message originel s’est intégré à différentes religions, dans chaque peuple il prend une forme légérement différente mais le principe de base fut si clairement rayonné que chacun aujourd’hui peut le com-prendre (prendre en soi, se l'approprier), l’intégrer et le transmettre à son tour.

Heureux les simples d’esprit car ils hériteront du Royaume : l’énergie se capte sans connaissances, par la réceptivité intuitive à l’amour.

Heureux les Justes ; car ils comprennent le fonctionnement des lois universelles : l’énergie revient telle qu’elle fut émise à celui qui l’a envoyée, ainsi Justice est rendue éternellement sans besoin de juger.

Heureux les cœurs purs, car à eux revient la tâche d’enseigner et de soigner les blessures de ceux qui se sont égarés dans la douleur et l'oubli, dans le Mal.

Puisse ce texte vous ouvrir les portes de votre Gloire, de votre habit de Lumière. Soyez bénis. Lila Swami.

Publié dans Expériences vécues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Williâme 14/04/2014 12:54

Très chère Lila, que ce divin texte soit lu et bien com-prie par toutes les religions, car si chaque doctrine sincère apporte une vision différente il est temps quelles prennent et que nous prenions conscience de notre divinité, l’enseignement et l’Exemple du Christ, nous permet d'avoir une vision plus haute et un objectif commun quelque soit la racine de nos croyances.
Merci Lila pour votre aide, Swami, veut dire celle qui s’ait,
nous somme heureux de savoir un peu plus à chaque article
Bien à vous tous dans l’unité...
Williâme

François 13/04/2014 17:14

Merci Lila, c'est dans c’est moment-là que l'on peut voir que tu fais vraiment partie des cœurs Purs.

Lila 13/04/2014 18:23

Merci, cela m'aide à le conserver.

phlippe 13/04/2014 16:55

Alors que le voile sur Jésus et Marie Madeleine se lève doucement comment ne pas vibrer face à un si beau texte...
Merci Lila